Avr 29 2011

Test à hauts ISO des Sony A55 et NEX-5 avec Capture One 6.2

110429_C1Pro62.jpgOn ne peut pas dire que Phase One se soit précipité pour prendre en charge les derniers boîtiers Sony. Si le délai est acceptable pour les Alpha 33 et 55 (et encore), il ne l'est clairement pas pour les NEX, disponibles depuis plus de 10 mois.
Un tel délai est rédhibitoire et ne pousse clairement pas à conseiller Capture One aux Sonystes, qui risquent d'attendre longtemps la possibilité de développer leurs fichiers RAW en cas d'achat d'un nouveau boîtier. La marque danoise semble trouver plus de motivation pour supporter les boîtiers Canon et Nikon, les 600D, 1100D et D5100 étant déjà pris en charge alors qu'ils sont bien plus récents.
C'est bien dommage pour les sonystes, car Capture One est un très bon logiciel de développement qui excelle aux faibles sensibilités. La richesse de ses fonctionnalités le place au niveau des meilleurs et il serait un sérieux concurrent pour Lightroom, DxO Optics Pro, Aperture ou Bibble sans ce délai excessif de prise en charge.
Cela étant dit, examinons ce qu'il en est des RAW des Sony Alpha 55 et NEX-5 à très hauts ISO. Inutile de montrer les résultats jusqu'à 800 ISO, ils sont excellents, et même excellentissimes à 200 ISO. A 1600 ISO, un très léger grain de luminance affecte les images des deux boîtiers, mais il ne concerne qu'un examen à la loupe 100% sur écran. Il serait invisible sur un tirage papier A4 et sans doute aussi pour un A3+. Je vous propose donc de voir ce qu'il en est entre 3200 et 12800 ISO.



Capture One 6.2

Avant de montrer les résultats du test, voici la liste des boîtiers pris en charge dans cette version 6.2 :
• Phase One IQ180, IQ160 et IQ140
• Canon 600D et 1100D
• Fuji X100
• Panasonic GH2 et GF2
• Nikon D5100 (prise en charge préliminaire)
• Ricoh GRD, GRD II, GRD III, GX100, GX200, GRX S10, GRX P10 et GRX A12
• Samsung NX5, NX10, NX11 et NX100
• Sony Alpha 33 et 55, NEX-3 et NEX-5

La liste des modifications est disponible sur le site de Phase One.



Protocole de test

La méthodologie a été présentée dans le premier article de notre grand test comparatif 2010 des logiciels de développement, que nous vous invitons à lire. Les questions relatives à la réduction du bruit et à l'accentuation ont été traitées dans le second article. Nous n'avons pas cherché à retrouver une colorimétrie identique d'un logiciel à l'autre car ce n'était pas l'objet de notre propos. Ne prêtez donc pas attention aux différences de balance des blancs ou de saturation des couleurs entre les logiciels.

Les images présentées sont des zooms 100% réalisés sur les JPEG développés avec Capture One Pro 6.2. Elles peuvent être comparées aux précédents tests réalisés avec d'autres logiciels à partir des mêmes fichiers RAW.
Pour l'Alpha 55 :
Pour le NEX-5 :



Test de l'Alpha 55

Voici les résultats obtenus entre 3200 et 12800 ISO avec l'Alpha 55 :

3200 ISO

C1_A55_3200ISO.jpg


6400 ISO

C1_A55_6400ISO.jpg


12800 ISO

C1_A55_12800ISO.jpg


Commentaire

De ces résultats, il faut retenir une première chose : le bruit chromatique est parfaitement maîtrisé, à toutes les sensibilités, avec une très bonne conservation de la saturation des couleurs. On remarque également que les frontières des carrés de couleur restent nettes, à l'exception du violet qui s'est un peu diffusé à 6400 et surtout 12800 ISO.
Côté bruit de luminance, la réussite est moins évidente. Très convenable à 3200 ISO, la dégradation est sensible à 6400 ISO et importante à 12800 ISO. Il faut toutefois signaler que nous n'avons pas tiré exagérément les curseurs de réduction du bruit en luminance, préférant trouver la juste dose qui préserve un maximum de détails fins. De fait, jusqu'à 6400 ISO, leur conservation est au niveau des meilleurs logiciels (DxO Optics Pro et Lightroom), qui présentent toutefois un grain beaucoup plus fin.



Test du NEX-5

Voici les résultats obtenus entre 3200 et 12800 ISO avec le NEX-5 :

3200 ISO

C1_NEX5_3200ISO.jpg


6400 ISO

C1_NEX5_6400ISO.jpg


12800 ISO

C1_NEX5_12800ISO.jpg


Commentaire

Bien que le capteur CMOS 14 Mpx du NEX-5 soit d'une génération antérieure au CMOS 16 Mpx de l'Alpha 55, les résultats semblent un peu meilleurs avec Capture One. La perte de luminosité due au miroir semi-transparent de l'Alpha 55 en est certainement l'une des causes, mais il est possible que le moteur de développement du logiciel en soit une autre, car avec les autres logiciels nous n'avions pas observé cette différence.
Pour le NEX, il faut également retenir que le bruit chromatique est très bien maîtrisé, à toutes les sensibilités, avec là encore une très bonne conservation de la saturation des couleurs. Les frontières des carrés de couleur restent nettes à toutes les sensibilités, y compris la plus élevée.
Côté bruit de luminance, le rendu est assez différent de celui de l'Alpha 55 : un grain plus régulier avec moins d'artefacts à 6400 et 12800 ISO. Le rendu à 3200 ISO est très bon, avec une perspective de tirage A4 parfaitement propre et un A3+ au grain à peine visible. La dégradation commence à être sensible à 6400 ISO avec un moutonnement qui ne présente toutefois pas de gros artefacts. A 12800 ISO, le moutonnement s'accentue mais les artefacts restent de taille acceptable et un tirage A4 reste envisageable (ce qui n'est pas rien à une telle sensibilité).



Conclusion

Au final, le bilan de ce test est très positif, avec notamment un bruit chromatique très bien maîtrisé et un respect de la saturation des couleurs à toutes les sensibilités.
L'Alpha 55 est utilisable jusqu'à 3200 ISO et sans doute même 6400 ISO pour un tirage A4. A 12800 ISO, il faudra se contenter d'un 13x18 cm si on ne veut pas voir de grain. Celui-ci étant non coloré, il n'est pas forcément gênant.
Avec le NEX-5, c'est encore meilleur avec une plage d'utilisabilité plus étendue et un A4 envisageable même à 12800 ISO en acceptant un peu de grain achromatique.
Si Capture One reste une longueur derrière DxO Optics Pro et Lightroom en termes de finesse de grain de luminance aux hautes sensibilités, il prend la tête des poursuivants en compagnie de Bibble (et d'Aperture, à peine plus loin).
Pour les photographes utilisant surtout les basses sensibilités, Capture One est remarquable. On voit clairement que ce logiciel a été conçu pour les professionnels de studio (travaillant notamment au dos numérique), avec en bénéfice collatéral un remarquable outil pour le paysage, la photo d'architecture, etc.
Comment ne pas redire ici notre regret de ne pas voir les boîtiers Sony traités comme ceux des autres marques. Espérons que Phase One offrira rapidement à toutes les marques une même diligence dans la prise en charge des nouveaux boîtiers.

Commentaires   

# réduction du bruitcvanquick 03-05-2011 13:44
bonjour,

en plein test de la version pro avec l'alpha 700 et le ricoh GRD III (qui est enfin pris en compte).

Excellent module pour les couleurs et le noir et blanc.
Et le module avancé de réduction de bruit qui permet de paramétrer finement le lissage ou le grain est vraiment pas mal.

bonne journée

Les commentaires ont été désactivés

Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Logiciels

28 février 2015
photoshop-a-25-ans-l-age-de-de-raisonPhotoshop vient de fêter ses 25 ans, un âge que peu de logiciels atteignent. Mieux, il est devenu au fil des ans le standard incontesté en édition [...]
09 avril 2014
decryptage-et-mode-d-emploi-de-lightroom-mobile-1-0Elle était annoncée et très attendue : la première version mobile de Lightroom est arrivée, en compagnie de la version 5.4 de Lightroom desktop (comme il [...]
21 mars 2014
photoshop-cc-lightroom-a-12-29-mois-ouvert-a-tous-jusqu-au-31-marsAprès une première période en fin d'année dernière, Adobe a de nouveau ouvert à tous les photographes le Programme de Photographie Photoshop au lieu de le [...]
06 mars 2014
photoshop-et-la-balise-colorspace-des-donnees-exifJ'ai signalé il y a quelques jours un dysfonctionnement de Photoshop CC dans la gestion des profils intégrés aux Jpeg directement produits par les [...]
26 février 2014
photoshop-cc-dysfonctionnement-dans-la-gestion-des-profils-de-couleur-des-jpeg-directsCet article est à la fois un signalement de bug et un appel à témoignages afin d'évaluer la réalité du problème en termes de boîtiers et de systèmes [...]
21 janvier 2014
capture-en-mode-connecte-avec-lightroom-et-un-boitier-sony-alphaComme Capture One, Lightroom intègre une solution de capture en mode connecté, précieuse pour la photo de studio. Hélas, les boîtiers Sony en sont exclus, [...]
04 décembre 2013
reduction-du-bruit-a-tres-hauts-iso-dxo-optics-pro-9-face-a-ses-concurrentsLa version 9.1 de DxO Optics Pro améliore encore la restitution des textures et des détails à très hauts ISO (lire notre premier article sur la [...]