Jan 30 2014

Coup de gueule #2 : Adobe, le Creative Cloud et les corrections de bugs

Alpha coup de gueuleS'agissant d'Adobe, j'essaie d'être aussi objectif que possible. Je défends leurs produits ici, dans mes livres et dans mes articles pour Compétence Photo, car je les considère comme excellents (du moins ceux que je connais bien, à savoir Lightroom, Photoshop, Bridge et InDesign). J'ai également dit ce que je pensais du Creative Cloud, ce système de rente qui contraint l'utilisateur à s'abonner à vie et à un tarif prohibitif comparé au coût des Creative Suites. J'ai toutefois défendu le Programme Photo (Lightroom + Photoshop pour 12,29€/mois) qui, malgré l'abonnement, est très intéressant. Aujourd'hui, c'est un coup de gueule contre ce qui pourrait bien être un effet direct du système d'abonnement : le peu d'empressement d'Adobe pour corriger les bugs. Un exemple : depuis de longs mois a été signalé un dysfonctionnement de Bridge CC en mode double écran sur certains OS (impossible de scroller lorsque la fenêtre de Bridge est sur le second écran). Des dizaines d'utilisateurs se sont plaints, ici, et ailleurs, en vain. Nombreux sont ceux qui sont revenus à Bridge CS6 en attendant une (hypothétique) correction du problème, mais quelle est la solution pour le nouvel abonné qui ne dispose pas d'une version antérieure du logiciel ? Aucune, sinon attendre le bon vouloir d'Adobe qui n'a désormais plus à se battre pour convaincre ses utilisateurs d'acheter la prochaine mise à jour : le Creative Cloud l'a rendue obligatoire...
Avr 29 2013

Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount July

Alpha_coup_de_gueule.jpgVous avez un reflex et vous êtes frustré de devoir attendre la phase de post-traitement pour massacrer vos photos avec des filtres Instagram ? Réjouissez-vous : Mount July, une gamme de filtres optiques créée par deux étudiants de l’université de Stanford, vous permettra de le faire dès la prise de vue. Ainsi, vos amis qui shootent au smartphone ne pourront plus moquer votre manque de réactivité et votre pratique totalement has been de la photographie. Last but not least, vos fichiers Raw subiront eux aussi ces lésions irréversibles, mais tellement dans l'air du (mauvais) temps.
On dit toujours que lorsqu'on a touché le fond, on ne peut que remonter. Ces filtres Mount July prouvent qu'au contraire il est toujours possible de creuser plus profond. Ils méritent à ce titre d'inaugurer cette nouvelle rubrique Coup de gueule, et risquent d'être difficile à détrôner...

Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Coups de gueule

30 janvier 2014
coup-de-gueule-2-adobe-le-creative-cloud-et-les-corrections-de-bugsS'agissant d'Adobe, j'essaie d'être aussi objectif que possible. Je défends leurs produits ici, dans mes livres et dans mes articles pour Compétence [...]
29 avril 2013
coup-de-gueule-1-massacrez-vos-photos-des-la-prise-de-vue-grace-aux-filtres-optiques-mount-julyVous avez un reflex et vous êtes frustré de devoir attendre la phase de post-traitement pour massacrer vos photos avec des filtres Instagram ? [...]