Avr 29 2013

Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount July

Alpha_coup_de_gueule.jpgVous avez un reflex et vous êtes frustré de devoir attendre la phase de post-traitement pour massacrer vos photos avec des filtres Instagram ? Réjouissez-vous : Mount July, une gamme de filtres optiques créée par deux étudiants de l’université de Stanford, vous permettra de le faire dès la prise de vue. Ainsi, vos amis qui shootent au smartphone ne pourront plus moquer votre manque de réactivité et votre pratique totalement has been de la photographie. Last but not least, vos fichiers Raw subiront eux aussi ces lésions irréversibles, mais tellement dans l'air du (mauvais) temps.
On dit toujours que lorsqu'on a touché le fond, on ne peut que remonter. Ces filtres Mount July prouvent qu'au contraire il est toujours possible de creuser plus profond. Ils méritent à ce titre d'inaugurer cette nouvelle rubrique Coup de gueule, et risquent d'être difficile à détrôner...

Commentaires   

# c'est bien pourri !Ottavi Patrick 29-04-2013 14:54
effectivement je ne sais pas qui ça va intéresser, au vu des exemples sur leur page c'est vraiment pourri ! :lol:
# RE: c'est bien pourri !Patrick Moll 29-04-2013 19:52
Ça intéressera forcément du monde, vu le matraquage autour d'Instagram dont les filtres passent désormais pour le fin du fin de la créativité en photo... :confused:
# RE: c'est bien pourri !Ottavi Patrick 30-04-2013 09:00
C'est vrai que ça fait peur quand même 100 millions d'utilisateurs actifs 40 millions de photos par jour. apparemment la fourchette des 35-54 ans est la moins touchée par le phénomène (13%) d'ici que l'on se fasse traité de vieux cons il n'y a qu'un pas ..., m’en fin moi je me dis que ça permettra de distinguer le vrai travail créatif du reste.(enfin j’espère :-( )
Et à la différence d'instagram qui est gratuit il faudra acheter ces filtres ce qui devrait limiter leur diffusion..
# RE: c'est bien pourri !Dylan 30-04-2013 10:31
J'ai 23ans et n'ai jamais ouvert instagram si cela peut rassurer (étonner) certains.

Et puis même les cibles, avec un minimum de jugeote, ne seront pas intéressées, pouvant faire la même chose sans débourser 1ct et pouvant conserver son image de base si l'on change d'avis alors qu'avec ces filtres sur l'appareil cela n'est plus possible comme le souligne bien Patrick. Il est déjà possible d'embellir/pourrir son image à volonté en PT en quelques secondes et avec les mêmes effets qui plus est, voir plus travaillés et plus affinés.
Je ne pense pas que tant de monde se feront avoir en y réfléchissant un peu.
Le drame est aussi de savoir où l'on va bien pouvoir retrouver ces filtres à la vente, cela me ferait un peu de peine de retrouver ces kits à côté par exemple de filtres gris neutre de qualité.
# RE: c'est bien pourri !Patrick Moll 30-04-2013 11:59
On peut espérer de la part d'éventuels acheteurs de ces kits que ça les amusera un moment, mais que le bon sens reprendra ses droits. J'ai moi-même quelques filtres alacon que j'avais acheté pour le fun en argentique. Ils m'ont servi une poignée de fois et ont fini leur vie dans un tiroir...
# RE: c'est bien pourri !Ottavi Patrick 01-05-2013 16:30
De toute façon un filtre gris neutre de qualité style b+w ça ne se trouve pas en magasin mais sur les sites web et difficilement en France suivant les diamètres, donc ça ne m’étonnerait pas de les voir sur un site ..., pour trouver un b+w 82mn 3.0 j'ai galéré..
# RE: c'est bien pourri !Patrick Moll 30-04-2013 11:54
Je te rassure, Patrick, on se fait déjà traité de vieux cons, comme par le gars dans le lien donné par Pierre-Etienne (qui n'est lui-même pas le la prime jeunesse, mais qui tente de surfer sur la vague des filtres). Pour ma part, j'assure tranquillement mon statut de vieux con... ;-)
# MarrantPECourtejoie 29-04-2013 15:12
Je venais de lire l'avis de David Bosman qui en pense le contraire: http://tiaaft.com/2013/04/21/le-reflex-qui-se-prenait-pour-un-iphone/

Il est vrai que cela remet en question le statut sacro-saint du raw.

De toute façon, on ne peut capturer la vérité...
Un spectrophotomètre pourrait-il nous assurer que l'arbre est du "bon brun", ou le ciel du bon bleu? La subjectivité du photographe est présente dès qu'il ouvre Lightroom ou consorts.

(Et, je re-disgresse, les gens qui prennent des photos en vacance avec leur lunettes solaires (aux verres polarisants) pourront-ils facilement retrouver les couleurs dont ils se souviennent?)

Les utilisateurs de jpeg font la même chose, ils se laissent guider par le style voulu par le fabriquant de leur appareil ou ceux qui vivent en brut, du fabriquant de leur dématriceur, style qu'ils auront parfois aussi choisi via des comparatifs.

J'espère que Patrick n'est pas cardiaque ;) : pour les chineurs, il y a les filtres Cokin dans tous les marchés aux puces;)
# RE: MarrantPatrick Moll 29-04-2013 20:15
Entre la subjectivité de l'interprétation du photographe (et/ou des logiciels) et la bouillie de couleurs stéréotypée que produit ce type de filtre, il y a un monde d'écart. Que les filtres vintage soient un jeu à la mode sur smartphone est une chose, qu'on les visse sur un reflex en est une autre. Il faudra m'expliquer l'intérêt d'avoir un reflex pour produire ce genre de chose, mais aussi l'intérêt de le faire dès la prise de vue alors qu'il existe des outils logiciels qui peuvent produire une infinité de rendus pour peu qu'on leur offre une base saine.
Quant à l'avis dont tu donnes le lien, c'est une posture si démagogique qu'il est bien inutile de la commenter.
Sinon, inutile pour moi d'aller chiner, j'ai encore des dizaines de filtres Cokin dont j'ai fait bon usage à l'époque où tout se jouait dès la prise de vue si on ne tirait pas soi-même, mais assombrir un ciel ou mettre un filtre coloré pour le N&B n'a pas grand-chose à voir avec les filtres Instagram... :twisted:

PS : merci pour le RT du tweet de Matt cet aprem ;-)
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount JulyGilles 30-04-2013 09:19
Tu n'as pas tord dans le fond, Patrick mais, très franchement, très honnêtement, regarde ton bouquin Lightroom page 66 ou page 82 : même si les outils sont bien plus sophistiqués et exigent un peu de recherche et de sens visuel, le résultat obtenu avec ces plug-ins sophistiqués est-il moins condamnable dans l'absolu ?

En ce qui me concerne, je prends, une fois par mois, un traitement médical qui s'appelle National Geographic, et qui me permet de me reposer la vue et l'esprit en regardant ce qui me semble encore être de vraies photographies, avec encore un zeste de feeling argentique dans la manière de présenter les images. Sensation que je retrouve aussi dans les photos de Céline Jentzsch.
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount JulyPatrick Moll 30-04-2013 11:51
Mais je n'ai aucun a priori contre les rendus créatifs, et c'est le droit le plus absolu du photographe d'interpréter ses photos comme il le veut. En revanche, produire systématiquement une bouillie Instagram stéréotypée est bien autre chose que les démarches ponctuelles que tu évoques. Quant à le faire dès la prise de vue, donc de façon définitive, quand on a un reflex, cela n'a aucun sens. Ou alors il m'échappe totalement...
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount JulyGilles 30-04-2013 18:19
Certes, mais dans un monde de liberté qui met tout un tas d'outils à la disposition de tous, il va bien falloir vivre avec, souvent pour le pire, parfois pour le meilleur.
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount JulyGiorgio PAPARELLE 30-04-2013 22:30
" Le libre arbitre des hommes consiste à choisir la femme qui décidera à leur place. »
Si on transpose cette phrase à la photographie, certains préfèrent jouer avec des filtres prêts à l'emploi, d'autres non... et font joujou avec les curseurs de LR ou CS6.
Le faire systématiquement n'est pas bien, pour autant, ils sont libres de faire ce qu'ils veulent. :confused:
A nous de ne pas s'y perdre et de continuer à apprécier les possibilités offertes par d'autres outils... :D
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount JulyPatrick Moll 01-05-2013 00:20
Tu sous-entends que le libre arbitre du photographe consiste à choisir le rendu prédéfini qui interprètera les photos à sa place ? :roll: ;-)

J'ai bien conscience que je réagis assez (trop ?) vigoureusement contre cette mode des filtres, mais c'est pour moi un tel nivellement par le bas que ça m'horripile. Que cette gangrène atteigne également les reflex est une pensée vraiment pénible... :confused:
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount JulyGiorgio PAPARELLE 01-05-2013 09:37
Oui, pour certains.
Je pense en effet que certaines personnes n'ont pas envie de travailler sur les photos et se contentent des paramètres prédéfinis ou des filtres à la con qu'on trouve ici et là.
Pour ma part, je peux (et je le fais) passer des heures sur Lr et CS6: ça me plait, je teste, je fais, je refais, je me trompe, je recommence, je regarde ce que font les autres, je m'inspire, j'adapte, je corrige, je me trompe, je recommence...
Comme toi, je pense qu'il s'agit d'une forme de nivellement par le bas et ce que je ne comprends pas bien est le pourquoi certains s'équipent avec un reflex pour, in fine, se plaire avec le rendu Instagram: pour autant, à mon sens ça concerne peu de gens, ceux qui utilisent les filtres Insta à la pelle pour de communiquer "illico presto" leurs œuvres à la tribu sur les réseaux sociaux en utilisant la "touche créative" en poudre mâchouillée par les autres prête à l'emploi.
Un effet de mode qui passera, comme tous les effets de mode...
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount Julygigi4lm 01-05-2013 16:04
C'est pas nouveau tout ça. Sans remonter à la panoplie complète de filtres Cokin chère à Patrick (et à moi même :-) ), il existe sur quantité de compacts ou camescopes des effets "créatifs" intégrés.
Qui s'en sert ? Tout le monde, une fois ou deux pour voir ... puis passe à autre chose.
Tant mieux.
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount JulyPatrick Moll 02-05-2013 19:38
J'avoue détenir encore des filtres alacon comme ceux destinés à produire des flous hamiltoniens, et d'autres encore que je n'évoquerai que sous la torture. Mais l'argentique était une époque où la créativité était concentrée sur la prise de vue. Et comme tu dis, on s'amusait un peu avec et on passait à autre chose... ;-)
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount JulyCyril 03-05-2013 15:18
Je suis allé voir.

Si je respecte le choix que certains utilisateurs pourront faire avec ces filtres, je trouve pour ma part qu'ils ne répondent pas à mon exigence esthétique

Que veut tu, Patrick, aujourd'hui on te fait croire qu'avec un smartphone on fait autant qu'avec un D800 voir un 5D M3.
Pire, la tendance est au partage sur les réseaux sociaux, avec des gamins qui délirent complètement avec ces effets. Il parait que c'est de la création à part entière et qu'une bonne photo n'est pas avant tout une réussite technique, mais une image qui se remarque....
C'est dur à avaler, Patrick.
Il faudrait peut-être qu'on arrête de lire la théorie, que l'on redescende sur terre et qu'on s'y mette...à la mode.... :)
# RE: Coup de gueule #1 : massacrez vos photos dès la prise de vue grâce aux filtres optiques Mount JulyOttavi Patrick 03-05-2013 15:34
et bien ça sera sans moi, ce n'est pas parce que des marketeux qui sortent de l'école font le buzz avec leur filtres pourris que je vais m'y mettre !, la mode ne fait pas forcement la qualité. C'est comme si le filtre faisait tout et que l'on passait à la trappe les autres composantes qui font une bonne photo comme la composition et l'exposition. :(
# ...b'en oui, mais...martin 29-01-2015 11:16
Si vous n'en aviez pas parlé, je ne saurais pas que ça existe.
Vous devriez faire un numéro spécial de compèt-phot...

Les pandémies...c'est parce que l'on propage !
# RE: ...b'en oui, mais...Patrick Moll 31-01-2015 14:01
Vous croyez vraiment que mon article encourage l'achat ? :-)
Entre informer et propager, il y a une petite nuance : l'un fait appel à la raison, l'autre fait du prosélytisme.

Les commentaires ont été désactivés

Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Coups de gueule

30 janvier 2014
coup-de-gueule-2-adobe-le-creative-cloud-et-les-corrections-de-bugsS'agissant d'Adobe, j'essaie d'être aussi objectif que possible. Je défends leurs produits ici, dans mes livres et dans mes articles pour Compétence [...]