Jui 21 2010

iPad : révolution des usages ou simple gadget ?

iPadAlpha.jpgVous vous demanderez peut-être ce qu'un tel article vient faire sur un site dédié à la photographie en général et au matériel Alpha en particulier. Sachez que nous nous sommes beaucoup interrogés sur la pertinence d'évoquer l'iPad sur Alphanum, l'appareil n'étant pas a priori destiné à des usages photographiques, amateurs ou plus avancés. Au final, nous avons été suffisamment séduits par le potentiel de l'iPad pour décider d'en faire un sujet récurrent et d'en suivre l'évolution, avec naturellement une attention spéciale pour ce qui concerne la photo.

Ce premier article est une prise en main de l'iPad destinée à en donner un aperçu global. Notre propos débordera donc largement du strict champ photographique car il n'est pas imaginable d'investir 500€ (ou plus) dans un tel appareil pour ne le dédier qu'à une seule de ses nombreuses fonctionnalités. Nous évoquerons donc aujourd'hui son ergonomie et son utilisabilité dans plusieurs domaines, en signalant les applications qui nous semblent indispensables, notamment pour contourner certaines limitations d'un système d'exploitation sévèrement cadenassé par Apple.
Si ce premier article ne vous semble pas exagérément hors sujet sur Alphanum, nous vous en proposerons d'autres.

Mise au point préalable : je tiens à affirmer fortement que l'auteur de cet article n'est pas un geek. J'en ai pour preuve formelle le tampon de la FNAC qui prouve de manière irréfutable que mon iPad a été acheté 4 longues heures après l'ouverture du magasin le 28 mai. Les vrais geeks ayant passé la nuit dans un sac de couchage devant le magasin, je ne peux leur être assimilé. Certes, j'avais une réunion importante ce jour-là, de 9h à midi, pendant laquelle j'ai consulté 87649 fois l'heure sur mon iPhone en me demandant fébrilement s'il allait rester des iPad à mon arrivée. Certes. Mais les faits sont là, chers lecteurs : 4 longues heures qui prouvent mon détachement face à cette déraisonnable iPadmania...
Cette mise au point étant faite, entrons dans le vif du sujet.



1. L'objet iPad

iPad_01_01.jpg

Je vous épargne le récit de l'ouverture de la boîte, du déballage et de la découverte de l'objet... rhaaaaaaaa lovelyyyy !!! ... oops, veuillez excuser ce bref instant de réminiscence.
L'iPad est une tablette superbement finie, comme toujours chez Apple, et d'un poids qui m'a beaucoup surpris tant j'avais fini par penser qu'il serait élevé. En réalité, ses 650g répartis sur un format un peu inférieur à un A4 en font un objet très maniable. En trois semaines d'utilisation, parfois intensive, je n'ai jamais eu de sensation de pénibilité, mais j'ai le plus souvent choisi de poser l'iPad sur un support (une table, mes genoux, etc.) pour disposer de mes deux mains. L'objet est très fin, comme le montre bien l'illustration ci-dessus. 
La connectique est réduite au minimum, et vous ne serez pas dépaysé si vous possédez déjà un iPod Touch ou un iPhone. On apprécie la possibilité de verrouillage de l'affichage, qui évite que les gyroscopes ne le fassent basculer lors de mouvements involontaires un peu trop amples. Le réglage du volume est beaucoup plus ergonomique que les petites touches de l'iPhone. Quant à l'absence de port USB classique, il rappelle douloureusement que le système d'exploitation iOS n'est pas le plus ouvert qui puisse exister...



2. Qualité et lisibilité de l'écran

iPad_01_02.jpg

Pour l'usage que j'envisageais d'en faire, la qualité de l'écran et sa lisibilité étaient déterminants. Malgré une définition somme toute classique (1024 x 768 px, soit à peine plus que celle de l'iPhone 4), l'écran est superbe. On pourra regretter qu'il soit brillant à cause des reflets en présence de lumière forte, mais les couleurs sont claquantes avec une sensation de définition supérieure à la réalité.
C'est un bel écran pour regarder des photos, avec un gamut et une colorimétrie qui semblent très corrects, ce qui est heureux étant donné l'impossibilité (provisoire ?) de le calibrer.
Pour la lecture, et c'est pour moi la plus grosse satisfaction (je devrais même parler de soulagement), l'écran est excellent. J'ai longuement testé les fonctionnalités et les applis dédiées à la lecture de toutes sortes de documents (Word, Pages, pdf, eBooks, etc.), et la lisibilité est très bonne. Je vous laisse imaginer ce qu'elle serait sur un iPad 2 doté d'une densité de pixels quadruplée, à l'instar de l'iPhone 4...
Malgré un traitement de surface spécial, des traces de doigt viennent inévitablement se déposer sur l'écran, comme sur n'importe quel objet tactile. La chose étant inévitable, on signalera seulement qu'elles ne sont que très peu perceptibles lorsque l'iPad est allumé, et qu'un chiffon micro-fibres les fait disparaître très facilement.



3. L'ergonomie tactile

iPad_01_03.jpg

S'il y a un domaine dans lequel les produits Apple enterrent la concurrence, c'est bien l'ergonomie tactile. Leur technologie semble toujours avoir des années d'avance, et fait véritablement merveille sur le grand écran de l'iPad. Tout se gère par effleurement, se conduit du bout des doigts. La réactivité est exceptionnelle et il y a un monde d'écart entre l'iPad et les produits que j'ai pu tester, comme certains readers, l'Archos 5 et les ordis tout-en-un tactiles. Cette réactivité et la précision des commandes multitouch changent radicalement le rapport entre l'utilisateur et les contenus. C'est pour moi, qui ai connu les premiers ordinateurs individuels (Atari, TO7, etc.) et les premiers PC sous DOS, un choc aussi grand que celui créé par l'arrivée de la souris. On ne mesure cela qu'à l'usage et il est bien difficile de le deviner à la seule vue de publicités, même en vidéo. Certaines fonctionnalités en tirent mieux parti que d'autres, mais nous ne sommes qu'à l'aube d'une possible révolution des usages.
Le clavier virtuel de l'iPad, autre bonne surprise, est étonnamment utilisable, surtout en orientation paysage de l'appareil. Hormis l'accès aux touches accentuées qui ralentit la frappe, il est possible d'aller quasiment aussi vite que sur un clavier de portable ou sur le petit clavier bluetooth de l'iMac. S'il est difficile d'imaginer écrire ses Mémoires sur un iPad, taper un mail ou un texte de quelques pages ne pose aucun problème. Pour un usage Internet et bureautique, l'iPad se pose donc en sérieux concurrent des Netbooks, la possibilité d'orienter l'écran en mode portrait lui donnant même un solide avantage.



4. Connectivité et gestion des contenus

iPad_01_04.jpg

Aïe... c'est là que le bât blesse, et il blesse cruellement. La connectivité donne l'illusion d'une communication tout azimuth, en Wifi, 3G+, Bluetooth ou câble USB. Oui mais voilà : il n'existe aucun accès direct au disque et aucun système de gestion de fichiers, comme le Finder ou l'Explorateur. Chaque application a ses petits fichiers dans son petit coin, et il faut passer sous les Fourches Caudines d'iTunes pour tenter de gérer ses contenus. La philosophie Apple mobile atteint ici un paroxysme, car si la fermeture du système est déjà pénible avec l'iPhone, les énormes possibilités de l'iPad la rendent véritablement insupportable. Si j'évoquais plus haut les avantages de l'iPad face aux Netbooks, le système de gestion de contenus d'iOS continuera à rendre indispensable un portable pour bien des usages en mobilité. Or, avec un ticket d'entrée à 1000€ pour le MacBook blanc, des MacBook Pro 13" dotés de composants obsolètes et des modèles 15" et 17" à des prix stratosphériques, les PC portables sous Windows ont de beaux jours devant eux. On comprend finalement assez mal la stratégie globale d'Apple...
Faute d'un accès simple aux contenus, en particulier aux documents bureautiques, il faut avoir recours à des applications comme Goodreader, CloudReader ou Dropbox pour contourner le verrouillage d'iOS. Elles sont heureusement efficaces et constituent de bons palliatifs.



5. Les fonctionnalités

iPad_01_05.jpg

Je vois d'ici vos yeux s'exorbiter... Lightroom disponible sur iPad !!! Hélas non, ce n'est pas le cas, et vu les relations chaleureuses entre Apple et Adobe, il est peu probable que cela arrive un jour. Le processeur de l'iPad aurait de toute façon bien du mal face à la gourmandise du logiciel. Mon illustration ci-dessus n'est pourtant pas un montage mais bien une capture d'écran de l'iPad. Il s'agit d'un instantané de l'excellent tutoriel vidéo d'Emmanuel Molia sur Lightroom 2, que j'avais chroniqué il y a un peu plus d'un an. Le format 1024 x 768 px des formations vidéo d'Elephorm est exactement celui de l'écran de l'iPad. Après conversion en MPEG-4 H.264 par la géniale application AirVidéo, c'est un régal de visionner ces tutoriels sur l'iPad. Pour les utilisateurs n'ayant qu'un seul écran d'ordinateur, l'iPad devient ainsi un moniteur secondaire qui permet de s'exercer tout en visionnant le tuto.
Ceci n'est évidemment qu'un exemple des fonctionnalités de l'iPad, lesquelles s'étendent sur tous les domaines. Internet, bureautique, mail, photos, livres, audio, vidéo, etc. le champ des possibles de l'iPad "nu" est déjà considérable, et des milliers d'applications, parfois gratuites et rarement onéreuses, se chargent de l'étendre encore plus. J'ai choisi un exemple atypique pour l'illustrer, mais j'aurais pu monter les applis Mail, Contact, Calendrier, Safari, Plans, Photos, Vidéos, YouTube, iPod, et bien d'autres encore. Quand on utilise plus largement l'écosystème Apple, la synchronisation permanente de ses mails, contacts et calendriers avec son iPhone et son Mac (ou son PC via MobileMe) est un pur bonheur. Je signale d'ailleurs que mes mails arrivent une ou deux secondes plus vite sur l'iPad que sur l'iPhone... ;-)
Je pourrais ici regretter l'absence de multitâche sur iOS 3, mais l'iOS 4 arrive sous peu. Ce sera la première suppression importante des restrictions d'iOS. Espérons qu'un vrai système de gestion de fichiers viendra vite organiser le ridicule éparpillement actuel des fichiers, et que le passage par iTunes deviendra facultatif (je vous avoue que je n'y crois que modérément, iTunes étant une source majeure de profits pour Apple).   



6. Quelques applis indispensables

iPad_01_06.jpg

Des applications utiles, il en existe des quantités. Certaines pourtant me semblent indispensables, et dans ce premier article je n'évoquerai que celles-là.
Goodreader est pour moi la plus indispensable des applications. Gestionnaire de contenus de type texte, elle compense les déficiences de la gestion de fichiers par iOS.  L'illustration ci-dessus est une capture d'écran de Goodreader en mode d'organisation des fichiers. Créer des dossiers, déplacer, renommer, tout est très simple et se fait du bout des doigts. Goodreader est aussi un remarquable lecteur de fichiers texte, pdf et autres, mais également une passerelle vers les autres applications : un appui sur le bouton "Open in..." permet de choisir un lecteur alternatif. Les transferts des fichiers de et vers l'iPad se font via le réseau Wifi ou par iTunes (la seconde solution étant la plus efficace). Goodreader est donc aussi indispensable que peu coûteuse : 0.79€ seulement.
Si vous désirez utiliser votre tablette en Reader de livres au format ePub, chargez l'application gratuite iBook. Bien qu'en version préliminaire, elle est remarquable et déjà meilleure que Stanza, qui a toutefois l'avantage de lire d'autres formats. Sachez que de nombreux livres gratuits du domaine public existent en format ePub : une petite recherche sur le Net et vous tomberez sur des filons presque inépuisables. Transformer vos propres textes au format ePub est également possible, et très simple, grâce au logiciel gratuit Calibre. Vous ne serez donc pas limités aux livres payants vendus via iTunes.
Enfin, pour les amateurs de vidéo, il existe une double application iPad/ordi qui permet d'accéder en streaming à n'importe quel contenu vidéo présent sur votre PC ou votre Mac. Si le format n'est pas reconnu par l'iPad, votre ordi le convertira en temps réel sans que vous vous en rendiez compte. AirVideo coûte 2.39€, mais est un pur bonheur à utiliser. Pour reprendre l'exemple des tutoriels, souvent codés en flash vidéo, il est donc inutile de les convertir au préalable : vous ouvrez le serveur AirVidéo sur votre ordi et vous lancez la lecture sur l'iPad !
Bien d'autres applications mériteraient naturellement d'être citées, mais nous nous arrêterons là dans cet article introductif.



7. Quel modèle choisir ?

iPad_01_07.jpgIl n'est pas simple de répondre à cette question. Il faut à la fois évaluer son besoin prévisible en terme de capacité de stockage, la nécessité de disposer de la 3G en mobilité, et naturellement... son budget, car si le premier modèle Wifi ne coûte "que" 499€, on atteint 799€ avec le modèle 64 Go + 3G.
L'augmentation des prix en fonction de la capacité mémoire est assez anormale. 100€ de plus pour disposer de 16 Go de mémoire supplémentaire est trop élevé quand on connaît le prix actuel de la mémoire flash. Le rapport capacité/prix du modèle 64 Go est meilleur, mais il faudra ajouter 200€ par rapport au modèle 16 Go, ce qui n'est pas rien.
Si vous avez besoin d'une connectivité en mobilité, il vous faudra acquérir une carte micro-SIM (et le forfait qui va avec). A moins que vous ne disposiez par ailleurs d'un iPhone jailbreaké ou d'une clé 3G. Un iPhone jailbreaké peut en effet jouer le rôle de routeur et alimenter un iPad Wifi. Si vous avez déjà une clé 3G, sa carte SIM "classique" ne pourra être directement utilisée mais il vous suffira d'acquérir un petit modem "Mifi", comme le Huawei E5830, pour alimenter en Wifi tous vos appareils mobiles (c'est la solution que j'ai personnellement choisie). Les forfaits actuels proposés par Orange et SFR étant exorbitants et semblant n'avoir que peu de succès, il est probable que d'autres offres plus acceptables seront proposées dans les semaines à venir (des tarifs moins élevés, ou par exemple un kit SIM + micro-SIM utilisant le même compte).



8. Bilan

Au final, c'est un objet très excitant que propose Apple, que je crois effectivement capable de révolutionner les usages tant son ergonomie est exceptionnelle. Les limitations volontairement imposées par Apple pourraient en revanche l'empêcher de conquérir un public aussi large que son potentiel le laisse entrevoir. Si une partie du public cible de l'iPad saura se satisfaire de l'existant, les utilisateurs avancés se contenteront difficilement d'un système aussi fermé qui n'est pas en mesure de remplacer leur ordi portable classique. Il faut espérer que les prochaines versions d'iOS libéreront progressivement l'iPad de ses chaînes.
En attendant, c'est déjà un objet assez magique qui offre une navigation parfaite sur le web, le meilleur reader de livres et de documents, une bonne console de jeux, un iPod, un très bon lecteur vidéo, et j'en passe. Certaines applications ont déjà su tirer le meilleur des possibilités de l'iPad, et d'autres suivront. Lorsque les contenus seront majoritairement à la hauteur du contenant, alors l'iPad sera réellement en capacité de "tout changer", comme aime à le dire la marque à la Pomme.
Si j'avais un conseil à vous donner, ce serait d'aller l'essayer, et d'y consacrer plusieurs minutes. Cela seul vous permettra de dépasser les inévitables préjugés nés de l'avalanche de publicité et des nombreux débats qui ont eu lieu autour de l'iPad.

A titre personnel, la lisibilité de l'écran était la condition nécessaire pour que j'adopte l'iPad, et elle a été largement remplie. Possédant un iPhone depuis longtemps, l'ergonomie de l'iPad n'a pas été une surprise pour moi mais elle prend clairement une nouvelle dimension sur un grand écran. Malgré ses restrictions d'utilisation, je suis vraiment très satisfait de mon iPad.
Mon univers photo ne s'arrêtant pas à celles que je fais, l'iPad s'est avéré être un outil pertinent dans ce cadre global, grâce à ses fonctionnalités dédiées bien entendu, mais aussi indirectement pour la lecture de contenus de natures diverses : les tutos vidéo, les ebooks, les magazines ainsi que le suivi de dizaines de sites et forums dédiés à la photographie et à la technique photo (je vous conseille en passant l'appli Reeder pour suivre vos flux rss).

Si vous désirez que cette chronique de l'iPad et de ses fonctionnalités se prolonge au-delà de cet article introductif, n'hésitez pas à le dire en commentaires ou par mail.



9. Bonus vidéo récréatif


Pour terminer cet article, une vidéo sur un nouveau concept concurrent de l'iPad : Book. Elle est en espagnol, mais même si comme moi vous ne parlez pas cette langue, vous comprendrez presque tout et, je l'espère, vous rigolerez bien... ;-)

Commentaires   

# OuaisChveux 21-06-2010 20:38
Merci de ce retour d'expérience sur l'iPad. Mais je ne suis pas particulièrement convaincu de l'utilité en complément d'un appareil photo.
La conclusion est toujours la même : "C"est un super objet très beau, bien pensé et bien conçu : à vous de trouver ce que vous voulez en faire... parce que pour l'instant on ne s'est pas trop ce que c'est !"
# Patrick Moll 21-06-2010 21:22
Cette présentation est très générale, et je n'ai pas encore essayé de vous convaincre d'une éventuelle utilité de l'iPad en usage photo. Il n'est donc pas étonnant que l'article ne vous ait pas convaincu sur ce point précis... :wink:

Je pense que dans tous les cas, même si ce sujet n'intéresse pas les lecteurs d'Alphanum, j'en ferai un deuxième et dernier pour présenter les applications dédiées à la photo, dont certaines sont fort sympathiques, même si très anecdotiques pour un usage expert.
# Vivement le deuxième épisodeChveux 22-06-2010 15:28
J'attends donc avec impatience le deuxième épisode dédié aux applications photos. :wink:
Sinon comme le reste du site et comme l'on déjà souligné les autres commentateurs : l'article est bien écrit et il présente les fonctionnalités du produit sans trop de partie, juste ce qu'il faut pour le respect d'une ligne éditoriale. Bonne continuation
# Jean-Michel 21-06-2010 22:43
Possesseur d'un Ipad depuis 2 mois, je trouve ici l'un des meilleurs articles (clareté synthétisme pondération) que l'ai lu sur l'Ipad : bravo.
Air Video et Goodreader sont effectivement mes outils de prédilection sur l'Ipad et pour ceux qui ont a gerer des fichiers excel et word je recommande Quickoffice.
Pour l'instant je n'utilise pas du tout mon Ipad dans le contexte photo(cela va sans doute évoluer dès que j'aurais acquis le kit de connection APN)par contre tout mes podcast audio et surtout video sont passés sur l'Ipad est c'est un vrai plaisir.
Pour ce qui est du contexte professionnel je n'ai plus pris la moindre note manuscrite depuis 1 mois et je ne pense pas en prendre avant longtemps
# Nekhro 21-06-2010 23:07
Bien que ne possédant pas (n’y n’ayant testé) d’iPad, je trouve la critique très bonne. Il pourrait m’intéresser, mais certains points sont rédhibitoires : pas (encore ?) multitâches, système très fermé, pas de flash (tu n’en parles pas dans l’article, mais pour moi, c’est un point négatif).

Concernant ce type d’article, même si il n’est pas en rapport direct avec la photo, on reste dans un domaine assez proche. D’autres sujets de ce genre seraient intéressants si ils restent de cette qualité.
# Patrick Moll 22-06-2010 00:49
Merci pour vos retours... :-)
C'est vrai que j'ai omis de parler du flash, Nekhro. C'est involontaire et symptomatique du fait que cela ne me manque guère. Il est très rare que je tombe sur un site qui utilise le flash, et seuls quelques sites de photographes me sont interdits à cause de cela.
Je suis de la vieille école, moi, et je n'apprécie que modérément les sites bourrés d'animations, qui ne présentent que rarement un intérêt majeur... :wink:
Mais évidemment je le regrette, par principe, parce que cela n'a aucun sens de priver ainsi les utilisateurs de certains contenus.
# Enfin !Gilles 22-06-2010 09:32
Enfin un bel article sur cet objet, bien écrit, et dont bien des sites devraient s'inspirer.

Reste que j'ai quand même du mal à accrocher, en raison de mes doutes quant à son utilité REELLE...

En tout cas, je l'avoue, je disais la même chose de l'iPhone...
# Guest 22-06-2010 13:01
Merci pour ce retour ! J'ai beaucoup apprécié la mise au point et j'ai souris en la lisant.
Bon, l'Ipad n'est pas pour moi, j'ai avais déjà la certitude. D'abord en terme de fonctionnalités et bien sûr vis à vis de la fermeture des produits d'Apple. J'ai besoin d'un appareil qui me permette de produire et moins de consulter, le concept de tablette n'est donc pas adapté à mes besoins, pas plus celle d'Apple que d'autres.
Mais encore une fois merci pour cette présentation rafraichissante de l'Ipad. Ça fait plaisir de voir quelqu'un enthousiaste sans être pour autant béa. C'est aussi pour moi le meilleur article sur l'Ipad que j'ai lu.

GdB
# I PadSauvage 22-06-2010 22:44
Gentil l'article sur l'Ipad, mais je trouve qu'il n'a pas du tout sa place sur le site.

Continuez votre ligne directrice sur les Sony et le site ne s'en portera que mieux.

Si j'ai besoin d'infos sur l'Ipad, je vais trouver tout ce qu'il faut sur le net.
# Patrick Moll 23-06-2010 03:59
"Gentil l'article sur l'Ipad"...
La condescendance de votre propos me donne au contraire l'envie d'en écrire d'autres, tout aussi gentils... :wink:
# Sympa comme articleLanza 26-06-2010 14:14
Par contre, j'ai tiqué sur la petite pointe lancée au MacBook Pro 13" (2010 ?). C'est un 13", il est donc conçu pour la portabilité, et son core duo 2 lui donne beaucoup plus d'autonomie que les nouvelles puces i5 et i7 :wink: Intel intégrées aux 15 et 17". La carte graphique de l'édition 2010 est un réel progrès par rapport à l'édition 2009. Le rendement global de la machine est très bon. J'y fais tourner à l'aise Final Cut Pro sans me rendre compte d'une grosse différence avec l'autre MBP en ma possession, un 17" monté d'un i5. Seul regret, l'impossibilté d'y adjoindre en option comme sur les autres, un écran mat. Si j'avais un regret à formuler, ce serait plutôt celui concernant cette entrée pour carte sd. J'aurai préféré un troisième port USB.
# Patrick Moll 26-06-2010 16:36
Oui Lanza, je parlais des dernières générations de MacBook Pro. Faut quand même pas pousser : cette configuration processeur + carte graphique (sans mémoire dédiée et 256 Mo de partagée) équipe l'entrée de gamme des portables PC. Quant aux 15" et 17", rien ne justifie l'augmentation de 15% qu'ils ont subie, et l'écart configuration/prix avec le monde PC devient assez énorme. Je ne parle même pas du Mac Mini dont le nouveau prix frise l'indécence.
Apple est la seule marque qui augmente ses prix (et pas qu'un peu) quand elle fait un petit upgrade de configuration. On a beau être convaincus de la supériorité de MacOS et aimer la finition des produits de la Pomme, il y a quand même des limites, et autant la génération précédente était compétitive et très excitante, autant celle-ci est complètement hors de la tape. Le Mac redevient un produit de luxe, et c'est bien dommage... Faut vite acheter un iMac avant qu'ils ne subissent le même sort ! :wink:
# Bon, de toute façon, je m\'en f***, PatrickLanza 26-06-2010 16:45
C'est ma boite qui raque :lol: :P

Je reprends de toute façon un vaio personnel grosse config cette fois, en novembre. :wink:
# Steph 29-06-2010 14:25
Comme toujours, très bon article....

Mais j'avoue ne pas bien comprendre la place d'un article sur l'iPad, du moins sur ce site.

Autant j'aime bien les systèmes Mac OS, autant, je suis allergiques aux "iPxxxx" et leur philosophie.
# Patrick Moll 29-06-2010 21:47
Bah... c'est un peu la récréation, l'iPad... :wink:
Alphanum n'est pas obligé d'être un monolithe thématique, sachant qu'il suffit de ne pas lire quand on n'est pas intéressé.
Pour ce qui est des iPxxx, j'aurais bien du mal à me passer de l'iPhone aujourd'hui (surtout après avoir reçu mon iPhone 4... gnark gnark). L'iPad n'a sans doute pas beaucoup d'intérêt pour la photo, sauf en tant que book de présentation. Le prochain topic concernera certainement les questions d'export, de redimensionnement et d'accentuation pour avoir le meilleur rendu possible sur l'iPad. Vu le nombre probable de ventes, c'est un support qu'on ne peut négliger, même si ça restera très anecdotique...
# Usage photo de l\'iPadBertrand T 30-06-2010 00:35
C'est pourtant simple à définir : outre que l'iPad est le plus beau book numérique pour présenter les photos que l'on aura retouchées sur sa machine de bureau (avec un grand écran mat calibré… tout ce que ne permet pas un portable), l'iPad est un terminal qui permet d'accéder à son courrier et au Web et même de prendre des notes en déplacement. L'iPad n'est pas un ordinateur, mais il offre 95% des fonctions que l'on demande à son portable en voyage pour 1,5 kg de moins; en termes "photo", partir avec un iPad plutôt qu'un MacBook permet un 70-200/2,8 en plus dans le bagage cabine ! CQFD
# Patrick Moll 30-06-2010 01:26
Je souscris entièrement aux propos de Bertrand (une fois n'est pas coutume...) :wink:
# écran de l\'iPad : bon pour des photos ?Chveux 07-10-2010 21:05
Un article sur un site qui peut nourrir la réflexion...
www.lesnumeriques.com/test-vaut-vraiment-ecran-ipad-nos-mesures-article-1115.html
# re: Usage photo de l\'iPadGuest 21-12-2010 19:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Bertrand T :
...mais il offre 95% des fonctions que l'on demande à son portable en voyage pour 1,5 kg de moins...

Maintenant avec cette appli on doit bien monté à 98% :
http://www.focus-numerique.com/developper-raw-ipad-pirawnha-news-2355.html

Les commentaires ont été désactivés

Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Reviews

17 mars 2015
les-adaptateurs-sony-pour-griffe-porte-accessoireC'est une question qui revient souvent depuis l'adoption par Sony d'une griffe porte-accessoire de type ISO : est-il possible d'utiliser les accessoires [...]
19 février 2015
les-bagues-d-adaptation-sony-de-la-monture-a-vers-la-monture-eLa montée en puissance des boîtiers hybrides pose un cas de conscience à tous les photographes équipés de reflex : aussi tentants que soient ces [...]
11 février 2014
considerations-sur-la-visualisation-d-images-a-100-sur-ecran Cet article est un préalable au test complet du Sony Alpha 7R dont le premier opus - l'évaluation du bruit numérique en Jpeg et en Raw - sera mis en [...]
16 janvier 2014
comprendre-les-mesures-et-les-scores-dxomark-1-les-capteursSi DxO Optics Pro a su tirer son épingle du jeu malgré la domination de Lightroom, le banc d'essai optique DxO Analyser a fait bien mieux en devenant [...]
12 décembre 2013
samsung-ativ-book-9-une-excellente-alternative-au-macbook-airIl y a trois mois, mon MacBook Air 13" (mid 2011) a rendu l'âme. Pour pas grand-chose, juste la RAM qui a claqué. Mias voilà : si quoi que ce soit est [...]
22 avril 2013
les-gammes-optiques-sony-alpha-et-nexL'année 2012 et ce début d'année 2013 auront vu arriver pas moins de 13 nouvelles optiques : 7 pour les reflex Alpha et 6 pour les NEX. La gamme optique [...]
21 janvier 2013
review-du-papier-photo-moab-slickrock-metallic-pearl-260Le troisième volet du grand dossier sur la gestion des couleurs, publié dans le numéro 31 de Compétence Photo, était consacré au monde de l'impression. [...]