Sep 23 2008

Achat d'occasion sur Internet ? Les bonnes questions à poser pour essayer d'éviter les mauvaises surprises...

enchere.jpg
Quand on évoque les achats de matériel photographique, les montants en jeu peuvent être très importants, jusqu'à représenter la valeur d'un ou plusieurs mois de salaire. Le marché de l'occasion étant souvent bien fourni, et de nombreux amateurs photos étant méticuleux avec leur matériel, acheter d'occasion peut réellement être envisagé, non sans un minimum de prudence toutefois.

La présence massive d'Internet a permis le développement de nombreux sites de vente en ligne mettant en contact vendeurs et acheteurs. Le matériel photo n'échappe évidemment pas à la règle et on peut trouver de nombreuses annonces pour des objectifs ou des boîtiers. Acheter du matériel d'occasion sur Internet est évidemment très différent d'un achat traditionnel. Il s'agit en effet de faire un achat, parfois conséquent, à distance et à un vendeur en général inconnu. Qui plus est la nature de la transaction n'est connue que par la description que le vendeur a bien voulu donner.
Si, il y a quelques années, nous avions proposé ce type d'achat à un acheteur potentiel, il aurait probablement crié "au scandale". Il faut reconnaître qu'en la matière, Internet a sensiblement  modifié nos comportements, et cet article propose de faire le tour des bons réflexes à acquérir et des bonnes questions à poser pour éviter un maximum de désagréments lorsqu'on désire acquérir un objet photographique d'occasion sur Internet.

L'achat prudent sur Internet, par l'intermédiaire de sites d'annonces ou d'enchères, suppose déjà le respect d'une série de règles de bon sens indépendantes du type d'achat réalisé.Citons-en quelques-unes rapidement :
- bien lire le profil et les évaluations du vendeur,
- entrer en communication avec le vendeur avant la fin de l'enchère,
- demander une description détaillée et des photos supplémentaires si besoin,
- ne pas hésiter à demander un contact téléphonique,
- proposer une remise en main propre quand la chose est possible,
- demander un relevé d'identité bancaire pour un paiement à l'étranger, ...
Hélas, aucun système "d'évaluations" ne permet de réduire à zéro les ventes frauduleuses de vendeurs malhonnêtes et des arnaques peuvent se produire.
Afin de tenter de se prémunir de ce genre de mésaventure, voici quelques conseils spécifiques qui peuvent se révéler utiles lors de l'achat, nécessairement particulier, de matériel photo.

1. Pour l'achat d'un objectif d'occasion, il faut distinguer ce qui influe directement sur son bon fonctionnement et ce qui reste de l'ordre de l'apparence extérieure (mais qui donne toutefois de sérieux indices quant à son utilisation antérieure).

Pour cerner le bon fonctionnement d'un objectif, il faut vérifier les points suivants :
- Les bagues de zoom et de mise au point doivent être douces et doivent fonctionner sans forcer, sans présenter de point dur. Attention ! Pour tester la mise au point il n'est pas suffisant de faire le test sur un boîtier en mode AF. Le test doit être fait avec l'objectif non monté ou au moins en mode MF sur le boîtier.
- Les lentilles doivent évidemment être dépourvues de coups, de griffes et le traitement de surface ne doit pas être abîmé.
- La baïonnette ne doit pas être émoussée et doit être propre.
- Le diaphragme doit être propre et fonctionner correctement. Si il est gras, il ne revient plus en place convenablement (voire plus du tout) et a besoin d'être nettoyé par un technicien (sauf si vous êtes très bricoleur).
- Les lentilles de l'objectif doivent être dépourvues de champignons. Ceux-ci altèrent l'image et surtout ils ont une fâcheuse tendance à l'expansion...
- Les poussières dans l'objectif sont quasiment inévitables même si on est très méticuleux. Généralement elles n'ont pas d'incidence sur les photos, surtout si elles sont minuscules.

D'autres informations sont bien utiles pour obtenir des indices quant à l'état d'un objectif :
- L'état du pare-soleil. Il faut savoir que c'est souvent le pare-soleil qui s'abîme le plus rapidement. Un pare-soleil d'origine et impeccable est souvent un bon signe.
- La présence des capuchons et de la boîte d'origine. C'est souvent le témoin d'un utilisateur méticuleux.
- Les griffes sur le fût. Un fût d'objectif est solide et ne se griffe pas très facilement. Chaque griffe est donc le témoin d'un choc possiblement important.
- La présence d'un filtre sur la lentille frontale. Si l'objectif a porté un filtre pendant son utilisation c'est également le signe d'un très bon état et d'un utilisateur consciencieux.
- La présence d'une facture d'achat est également un point positif, puisqu'elle permet de s'assurer que l'objectif n'a pas circulé entre plusieurs mains, et accessoirement que l'achat a été effectué en Europe, ce qui simplifiera les éventuels passages de douanes.

2. L'achat d'un boîtier d'occasion est nettement plus sensible que celui d'un objectif car les boîtiers tombent beaucoup plus souvent en panne que les objectifs.

On peut aussi établir une série d'indices qui permettent de départager les offres disponibles.
- Le nombre de déclenchements. C'est un bon indice pour estimer l'état général d'usure du boîtier, même si ces derniers sont prévus pour assurer entre 50000 et 100000 déclenchements, niveau très rarement atteint en pratique.
- S'il est dépourvu de protection, l'état de l'écran LCD donne souvent une bonne idée de l'utilisation antérieure du boîtier.
- La facture d'achat et la garantie restante (et cessible) valable sur le boîtier est également un élément important qui doit être pris en compte.

Après avoir présenté les détails auxquels il faut être attentif lorsqu'on envisage un achat d'occasion, il reste à donner un dernier avertissement : il ne faut jamais trop faire confiance aux images que le vendeur peut donner de son matériel. Aujourd'hui, rien de plus facile que de faire une photo avantageuse, habilement retouchée pour donner un aspect "nickel" aux boîtiers et aux objectifs.

Bonne chasse...

Commentaires   

# Nombre de déclenchementsKara 03-10-2008 00:25
Article très intéressant qui regroupe tout ce que l'on a besoin de savoir afin de peser le pour et le contre de ce type d'achat.
Une remarque cependant.
Tu indiques, à juste titre, que le nombre de déclenchements est un bon indicateur de l'état d'usure du boitier sans préciser que l'acheteur n'a pas la possibilité de vérifier les dires du vendeur.
Il faut donc, dans ce cas là, lui faire confiance. Celui-ci peut très facilement tricher sur ce point.

Merci pour votre travail sur ce site et longue vie à Alphanum

Kara
# Fabien 03-10-2008 00:28
Remarque judicieuse, j'en parlerai lorsque je ferai une mise à jour.
Merci.
# Achat d'occasionpetites annonces gratuites 24-01-2014 07:53
Bonjour,
Pour ma part je dirais juste qu'il faut voir de prêt le produit que tu as commander sur le net avant de l'acheter. Surtout quand il s'agit d'un occasion.
# RE: Achat d'occasionPatrick Moll 24-01-2014 13:29
Oui, mais ce n'est pas toujours possible. Et surtout, tester un matériel photo demande plus que quelques clics lors de la transaction. Pas simple, hélas... :confused:

Les commentaires ont été désactivés

Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Technique

31 janvier 2011
reflex-hybrides-compacts-experts-comment-faire-le-bon-choix-2eme-partieAprès avoir fait, dans la première partie de l'article, un état des lieux du marché de la photo, puis évoqué les processus de montée en gamme et les [...]
17 décembre 2010
reflex-hybrides-compacts-experts-comment-faire-le-bon-choix-1ere-partieLe matériel photographique traverse une période de profonde mutation. L'offre qui, il y a deux ans, se limitait encore aux compacts, aux bridges et aux [...]
12 février 2010
le-mode-hdr-automatique-des-sony-alpha-450-500-et-550function ChangeImage(imgID,imgName) Face à une scène à la dynamique importante, les sonystes qui shootent en jpeg n'avaient jusqu'alors qu'une [...]
22 novembre 2009
autofocus-les-modes-et-reglagesEn parallèle à l'article de Jean-Michel Dubois expliquant le fonctionnement de l'autofocus, je vous propose ici une démarche plus pratique, visant à [...]
28 septembre 2009
mise-au-point-sur-lautofocusLes pages d'informations sur le fonctionnement de l'autofocus principal des réflex sont nombreuses sur internet mais la plupart sont fausses. Elles [...]
10 septembre 2009
le-fill-in-au-flash-en-forte-lumierefunction ChangeImage(imgID,imgName) { document.images[imgID].src = eval(imgName + ".src") } Après avoir vu la technique du [...]
26 juillet 2009
le-vocabulaire-du-flash Portée trop faible, yeux rouges, arrières-plans sombres... Nous sommes nombreux à concevoir l'utilité d'un flash externe pour pallier les faiblesses du [...]