Jui 09 2011

Snapseed pour iPad : application majeure pour les photographes

snapseed_logo.jpgBeaucoup d'applications de retouche d'images sont disponibles pour les utilisateurs d'iPad. La plupart ne présentent aucun intérêt, comme c'est hélas la règle sur l'app store. Les pépites sont rares, et seules deux applications m'ont semblé vraiment à la hauteur : la très connue Photoforge2 (qui ne coûte que 0,79€) ainsi que Perfectly Clear, de l'éditeur Athentech, qui est la déclinaison pour iPad du remarquable programme d'amélioration automatique des photos disponible en plugin pour Photoshop et intégré à Bibble. Son prix de 4,99€ a sans doute fait fuir (à tort) de nombreux utilisateurs.
Aujourd'hui est arrivée l'application qui pourrait bien mettre tout le monde d'accord tant elle est impressionnante : Snapseed for iPad, de l'éditeur Nik Software. Et oui, l'inventeur des fameux U-Points les a déclinés pour iPad et associés à une belle collection de fonctionnalités, que je vous propose de découvrir en images.


Remarque préliminaire : cet article fait abstraction des interrogations sur l'intérêt de l'iPad en photographie. Il s'avère que de nombreux photographes l'ont adopté pour retoucher leurs images, et c'est la seule vérité qui importe. Les facilités offertes par iCloud ayant toutes les chances d'accroître encore le nombre d'utilisateurs de l'iPad, voyons comment en tirer le meilleur parti en photographie.



Nik Software

Difficile de commencer la présentation des fonctionnalités de Snapseed sans évoquer son éditeur, car on retrouve dans son application pour iPad l'esprit et l'ergonomie générale des autres produits logiciels de Nik Software. On reconnaîtra ainsi des "morceaux" de Viveza, de Color Efex et de Silver Efex, avec un zeste de HDR Efex. Ne manquent à l'appel que Dfine et Sharpener pour la réduction du bruit et l'accentuation, Nik Software ayant sans doute jugé qu'il s'agissait de fonctionnalités trop pointues pour un usage grand public.
Last but not least, on retrouve la technologie U-Point, unique en son genre, qui permet de faire des corrections localisées au moyen de masques automatiques. Nous en reparlerons plus loin.
La signature de Nik Software est donc très perceptible dans Snapseed, comme nous allons le vérifier en images.



Ergonomie générale de Snapseed

Tout commence par le choix d'une image à retoucher, via le bouton Open Image. L'heureuse élue est alors présentée dans l'interface générale du logiciel, qui réapparaîtra à l'issue de chaque étape du post-traitement.
Le panneau de gauche présente les outils en deux volets. On voit ici celui contenant les fonctions d'amélioration des images, le second volet contenant les outils créatifs.

Snapseed_01_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


À tout moment, il est possible d'appeler un didacticiel en touchant le point d'interrogation situé en haut à droite de l'écran :

Snapseed_02_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle



Fonction de correction automatique (Automatic)

La première fonction proposée est la correction automatique. Snapseed fait une proposition sur la base d'une analyse des caractéristiques de l'image :

Snapseed_03_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Cette proposition peut être amendée par ajustement fin du contraste et des couleurs. Pour cela (comme pour la plupart des autres fonctions de l'application), deux mouvements du doigt sont à utiliser : en vertical, on choisit le paramètre à modifier, en horizontal on en ajuste la valeur (diminution vers la gauche et augmentation vers la droite).

Snapseed_04_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


On voit ci-dessous le résultat corrigé avec une valeur de contraste portée à +41 (celle proposée automatiquement par le logiciel était de +50) :

Snapseed_05_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Cette fonction automatique a l'avantage d'aboutir à de bons rendus très rapidement, mais ne propose qu'un ajustement de deux paramètres. Pour aller plus loin, il faut faire appel à la fonction de correction manuelle (Tune Image).



Fonction de correction manuelle des images (Tune Image)

Avec cette fonction, l'utilisateur prend le contrôle du rendu de son image, en se voyant proposer cinq paramètres à ajuster :

Snapseed_06_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


En quelques glissés de doigts, on arrive très rapidement au résultat escompté, parmi une infinité de rendus possible. Pour l'exemple, en voici un obtenu par augmentation du contraste et de la saturation, et par un léger réchauffage de la balance des blancs :

Snapseed_07_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Cette fonction très ergonomique de correction manuelle suffirait presque pour faire de Snapseed une très bonne application d'amélioration globale des images. Mais Nik Software est allé bien plus loin. Avant d'évoquer les U-Points, faisons un détour par les corrections géométriques.



Recadrage et redressement (Crop et Straighten)

Les bénéfices du tactile sont particulièrement perceptibles dans les opérations de recadrage et de redressement, qui sont d'une simplicité enfantine. Voici le didacticiel pour le recadrage, qui peut préserver le ratio d'image ou non. Le cadre est déplaçable par simple glissé du doigt sur l'image.

Snapseed_08_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Le redressement ressemble à celui de Lightroom lorsqu'on fait glisser la souris sur le côté de l'image. Ici, le doigt remplace la souris :

Snapseed_10_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


L'exemple ci-dessus est peu parlant, car mon image d'origine était (pour une fois) à peu près rectiligne... ;-)



Corrections localisées avec les U-Points (Selective Adjust)

C'est avec la mise à disposition des U-Points que Snapseed fait la différence avec les autres applications. Le principe est simple à appréhender, même par les non-utilisateurs des plugins de Nik Software ou de Capture NX. Il s'agit de poser des points de contrôle sur des pixels caractéristiques des zones de l'image que l'on veut corriger. Le logiciel repère alors dans l'image tous les pixels qui présentent des ressemblances avec le point de contrôle, en termes de luminosité, de couleur, de contraste et de texture. Un rayon d'influence délimite la zone de recherche des points semblables qui se verront appliquer les corrections. La technologie U-Point est donc une méthode automatique de sélection qui ne nécessite la maîtrise d'aucun outil complexe.

Sur notre photo, nous voulons par exemple augmenter le contraste de la jetée et du château sans impacter la mer et le ciel. Nous posons pour cela un premier point de contrôle sur la jetée :

Snapseed_12_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Avec deux doigts, nous définissons le rayon d'influence. Nous l'avons ici volontairement choisi très large. En rouge, on voit le masque de la sélection automatique :

Snapseed_13_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Bien que le rayon soit très large, on constate que le masque est plutôt bon, mais déborde un peu sur le ciel. L'une des raisons est sans doute un mauvais choix du point de contrôle, la jetée n'étant pas homogène. Pour un choix plus précis, il faut laisser le doigt sur le point de contrôle. Apparaît alors une loupe, qui permet de positionner très précisément le point de contrôle :

Snapseed_14_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Après avoir réalisé les corrections sur les zones sélectionnées, selon la méthode indiquée pour les fonctions présentées plus haut, il s'agit d'optimiser le masque de sélection. Pour cela, la bonne méthode est de dupliquer le point de contrôle, les nouveaux points ainsi créés conservant la mémoire des ajustements réalisés sur le premier :

Snapseed_15_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Il faut recommencer l'opération autant de fois que nécessaire pour couvrir finement toutes les zones à modifier. Placer plusieurs points permet de réduire le rayon d'influence de chacun et ainsi de créer un masque très précis, qui ne déborde pas sur des éléments que l'on ne désire pas modifier :

Snapseed_17_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Les U-points embarqués dans les plugins de Nik Software sont encore plus performants, en permettant notamment un groupage de points de contrôle, mais bon, il ne faut pas trop en demander...



Fonctions créatives

Le second panneau d'outil renferme les outils créatifs : N&B, Vintage, Drama, Grunge, Center Focus et Frame :

Snapseed_18_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Voici un exemple de ce que l'on peut obtenir en utilisant la transformation en noir et blanc, avec ajout de grain :

Snapseed_19_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


Ici, nous avons poussé la fonction Drama, qui fleure bon le HDR mono-image à la sauce HDR Efex :

Snapseed_20_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


La fonction Grunge est anecdotique, mais propose des rendus amusants :

Snapseed_21_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle


En fin de traitement, il ne reste plus qu'à encadrer sa photo corrigée à l'aide de la fonction Frame :

Snapseed_22_red.jpg
Cliquer sur la vignette pour visualiser l'illustration en taille réelle



Conclusion

C'est bien dommage de ne pas pouvoir tester une application avant de l'acheter, car je pense que beaucoup d'utilisateurs n'hésiteraient alors pas à investir les 3,99€ que coûte Snapseed. Pour ma part, je la conseille vivement, et si je n'en avais qu'une à acheter, ce serait sans hésitation celle-là.
J'ajoute pour finir que les ajustements sont remarquablement fluides, alors même que j'utilise l'iPad 1. Le rendu est instantané, même pour les U-Points.

[NDLR : cet article a été initialement publié sur numeraw.com]

Commentaires   

# MerciJacques 11-12-2011 12:14
Merci Patrick.
Grâce à votre article, je redécouvre cette app que j'avais achetée pour un iPhone, mais que j'avais abandonnée car pas adaptée au petit écran. Elle est magnifique sur iPad.
Tant que je vous "tiens", pourriez-vous me dire où trouver vos commentaires sur le viseur des Alpha 65 et 77? J'ai un "vieux" 700 et le 65 me tente bcp (photo et vidéo). J'ai lu l'article sur un viseur vidéo précédente génération, et je fais partie des vieux partisans de la visée directe, mais je ne demande qu'à être convaincu par la maturité de cette technique. Cependant, j'ai encore dans les yeux l'image du viseur d'un bridge Minolta 200 (ou quelque chose comme ça)!
Bien à vous.
# Patrick Moll 12-12-2011 02:32
Et oui, retoucher une image sur iPhone est vraiment difficile, et vraiment pas souhaitable sauf pour diffusion immédiate.
Sur iPad, c'est tout autre chose, et on peut même se régaler avec Snapseed (que je considère comme de loin la meilleure app photo sur l'app store).
# marie 26-02-2012 17:18
Bonjour,
je cherche un logiciel pour PC qui aurait, en gros, les memes fonctionnalités que l'appli snapseed. aussi simple d'utilisation mais avec les mêmes capacités de "travail" sur une photo.
que me conseillerez vous?
merci!
# Taille de l imageLaurent 05-08-2013 00:00
Bonjour
Pourriez vous me dire ci cette aplication permet de réduire le poids d'une image ?
En effet j ai un petit site et j utilise beau oups de photo que je mets en ligne. Mais mon site ne permets pas d avoir des photo trop lourdes.
Merci de votre aide
Laurent

Les commentaires ont été désactivés

Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Logiciels

28 février 2015
photoshop-a-25-ans-l-age-de-de-raisonPhotoshop vient de fêter ses 25 ans, un âge que peu de logiciels atteignent. Mieux, il est devenu au fil des ans le standard incontesté en édition [...]
09 avril 2014
decryptage-et-mode-d-emploi-de-lightroom-mobile-1-0Elle était annoncée et très attendue : la première version mobile de Lightroom est arrivée, en compagnie de la version 5.4 de Lightroom desktop (comme il [...]
21 mars 2014
photoshop-cc-lightroom-a-12-29-mois-ouvert-a-tous-jusqu-au-31-marsAprès une première période en fin d'année dernière, Adobe a de nouveau ouvert à tous les photographes le Programme de Photographie Photoshop au lieu de le [...]
06 mars 2014
photoshop-et-la-balise-colorspace-des-donnees-exifJ'ai signalé il y a quelques jours un dysfonctionnement de Photoshop CC dans la gestion des profils intégrés aux Jpeg directement produits par les [...]
26 février 2014
photoshop-cc-dysfonctionnement-dans-la-gestion-des-profils-de-couleur-des-jpeg-directsCet article est à la fois un signalement de bug et un appel à témoignages afin d'évaluer la réalité du problème en termes de boîtiers et de systèmes [...]
21 janvier 2014
capture-en-mode-connecte-avec-lightroom-et-un-boitier-sony-alphaComme Capture One, Lightroom intègre une solution de capture en mode connecté, précieuse pour la photo de studio. Hélas, les boîtiers Sony en sont exclus, [...]
04 décembre 2013
reduction-du-bruit-a-tres-hauts-iso-dxo-optics-pro-9-face-a-ses-concurrentsLa version 9.1 de DxO Optics Pro améliore encore la restitution des textures et des détails à très hauts ISO (lire notre premier article sur la [...]