Déc 11 2011

Calculateur pour la visualisation et la préparation des images à imprimer

Calculateur_dpipitch.jpg
Définition, résolution, pitch, dimensions de l'écran, taille d'impression... autant de termes et de notions qui s'entrechoquent et se mélangent, rendant délicates certaines opérations nécessaires à la préparation optimale des images pour l'impression.
Le meilleur exemple est sans doute l'accentuation de sortie, qui doit être réalisée sur l'image dans ses dimensions définitives. Mais quelles sont-elles ? Comment les déterminer ? Faut-il redimensionner l'image au plus juste ou laisser le spooler de l'imprimante exécuter cette tâche ? Comment visualiser l'effet de l'accentuation alors que l'image est bien plus grande sur écran qu'elle ne le sera une fois imprimée ? De la même manière, comment visualiser le bruit numérique résiduel pour savoir s'il sera perceptible sur l'image imprimée ?
Pour pouvoir répondre à ces questions, il est impératif de comprendre le sens de chaque terme et de maîtriser les relations qui les lient. Or, tout n'est pas clair, tant s'en faut. Les notions de définition et de résolution sont ainsi souvent employées l'une à la place de l'autre, seuls le contexte et un effort de concentration permettant de deviner de quoi il est effectivement question. De la même manière, beaucoup de photographes croient encore que la résolution des écrans est de 72 dpi, alors qu'elle varie dans une plage de valeurs très large (lire à ce propos notre idée fausse).
Dans cet article, nous allons poser quelques fondamentaux et leur adjoindre un calculateur qui vous permettra de déterminer très simplement les quantités utiles pour une bonne préparation de vos images à imprimer.


Mode d'emploi du calculateur

Le calculateur, s'il est présenté en trois parties distinctes avec autant de boutons de lancement des calculs, n'est en réalité qu'une seule entité. Appuyer sur l'un des boutons lance l'ensemble des calculs possibles à partir des données fournies en entrée. En cas d'initialisation partielle des données d'entrée, les calculs impossibles produisent des valeurs nulles (ou infinies). Les quantités étant interdépendantes, modifier un champ d'entrée peut avoir une répercussion sur plusieurs données de sortie.


Résolution, pitch et dimensions de l'écran

Vous allez déterminer, à partir de la définition et de la diagonale de votre écran, sa résolution, son pitch et ses dimensions physiques.
Si vous ne connaissez pas les caractéristiques de votre écran, vous les retrouvez facilement en tapant le nom et/ou la référence du moniteur ou de l'ordi portable dans un moteur de recherche. La définition est accessible dans Windows par un clic droit puis Résolution d'écran. Sur un Mac, elle se niche dans les préférences système (dans Moniteurs). On constate que même les systèmes d'exploitation font la confusion entre les notions de résolution et de définition, ce qui n'aide guère à leur bonne compréhension.
• Les dimensions de l'écran (en nombre de pixels) constituent sa définition et non sa résolution.
• La résolution est exprimée en nombre de points par pouces, et dépend des dimensions physiques de l'écran (également exprimées en pouces). Le pouce n'est pas une unité SI et il faudrait lui préférer le mètre ou le centimètre, mais elle est tellement prégnante dans l'univers de la photo que nous avons choisi de la conserver.
• Le pitch est la dimension physique d'un pixel de l'écran (considéré comme carré).
• Les dimensions physiques de l'écran sont données à titre anecdotique : elles servent rarement.

Définition de l'écran : x pixels

Diagonale de l'écran : pouces

Résolution de l'écran : dpi

Pitch de l'écran : mm

Dimensions de l'écran : x cm



Définition optimale et visualisation de l'image à imprimer

Plaçons-nous à présent dans le contexte d'une impression sur papier. Deux données d'entrée sont requises : la taille d'impression de l'image (celle du papier choisi) et la résolution de l'impression. Si vous faites imprimer vos photos par un labo (boutique ou en ligne), il est souvent possible de connaître la résolution d'imprimante utilisée. C'est plus délicat pour une imprimante personnelle. Si vous ne disposez pas de cette information, considérez que 254 dpi est une valeur standard pour une impression de très bonne qualité.
À partir de ces deux valeurs sont calculées trois quantités :
•  La définition optimale de l'image pour une impression : il s'agit de redimensionner l'image afin que le spooler de l'imprimante n'ait pas à le faire. Il se contente alors de réaliser la séparation des couleurs dans l'espace CMJN et la conversion dans l'espace de couleur de l'imprimante (si celle-ci n'est pas gérée par le logiciel).
Il n'est pas indispensable de procéder à ce redimensionnement : le spooler fait en général du bon travail, mais la netteté de l'image peut en pâtir. Il faut en effet, dans l'idéal, procéder à l'accentuation de sortie sur l'image dans ses dimensions définitives.
• Une fois l'image redimensionnée, elle n'a pas les dimensions "physiques" du papier. Cela est dû aux résolutions différentes de l'écran et de l'impression. Pour ramener ces dimensions à celles du papier, il faut appliquer un niveau de zoom de visualisation, donné par le calculateur. La plupart des logiciels permettent de fixer un niveau de zoom précis. Lorsqu'un photographe examine et finalise ses images (réduction du bruit et accentuation de sortie), il devrait systématiquement le faire avec cette valeur de zoom, ou avec celle donnée dans la partie suivante.
• La définition dégradée pour un affichage identique sur écran et sur papier est donnée à titre anecdotique. Si vous redimensionnez l'image avec ces valeurs, elle aura sur votre écran la taille exacte du papier que vous avez choisi. Évidemment, ce n'est pas cette image qu'il faudra envoyer à l'imprimante, sous peine d'un résultat très dégradé. Ces valeurs sont une simple alternative au zoom de visualisation, mais l'image n'est alors plus utilisable dans un contexte d'impression.

Taille d'impression de l'image : x cm

Résolution de l'impression : dpi

Définition optimale de l'image pour une impression : x pixels

Zoom de visualisation après redimensionnement à la définition optimale d'impression : %

Définition dégradée pour une taille d'affichage identique sur écran et sur papier : x pixels



Visualisation optimale sans redimensionnement

Si vous avez choisi de ne pas redimensionner l'image avant de l'imprimer, ou si vous désirez juste l'examiner à taille d'impression en simulant le rendu imprimé, utilisez le zoom de visualisation sans redimensionnement. Il faut, pour le calculer, que vous fournissiez la définition exacte de l'image.
Ce zoom de visualisation optimale est indépendant de l'imprimante et de ses caractéristiques, il n'est fonction que de la taille de papier choisie.
Cette modalité de visualisation est la seule qui assure un examen pertinent et reproductible d'un écran à l'autre, et qui donne la meilleure idée de la réalité de l'image imprimée. C'est à ce niveau de zoom que doivent être évalués (et ajustés) la netteté et le niveau du bruit numérique, car l'examen sur écran au niveau du pixel (zoom 100%) n'a aucun sens.
Pour donner un exemple, les images provenant de l'Alpha 77 ont une définition de 6000 x 4000 px (ou de 4000 x 6000 px). Sur mon écran 27" de définition 2560 x 1440 px, le zoom de visualisation optimale est de 32% pour une taille de papier 30 x 45 cm. Sur mon MacBook Air 13" de définition 1440 x 900 px, le zoom pour afficher à l'identique la même image est de 39%. Naturellement, elle sera entièrement visible sur mon moniteur et seulement partiellement sur le petit écran de mon Mac.

Définition de l'image : x pixels

Zoom de visualisation sans redimensionnement à la définition optimale d'impression : %


À vous de jouer à présent. Notez avant cela les limites de l'exercice : le zoom d'un logiciel correspond à un redimensionnement dont on ne maîtrise pas les paramètres. Certains logiciels le font excellemment, d'autres moins bien ou seulement pour des pourcentages "simples". 
Si quelque chose n'est pas clair dans les explications ou si vous repérez un dysfonctionnement dans le calculateur, n'hésitez pas à le signaler en commentaire.

Commentaires   

# fmichaux 12-12-2011 00:42
Excellent memento ... maintenant, je pense que le fait de bien appréhender ces notions est un réel plus et une base nécessaire de travail.
Votre article sera d'une grande aide aux plus néophytes mais je conseille à tous d'essayer de bien maîtriser tous ces liens afin que l'enchaînement de ces petits calculs devienne une gymnastique bien rodée !
# Patrick Moll 12-12-2011 02:35
Merci... :-)
J'ai essayé de faire court dans les explications pour ne pas alourdir ce qui est d'abord un calculateur, mais je reviendrai sur ces notions plus en profondeur dans d'autres articles.
Je me demande juste s'il faut donner les formules... :-?:
# Marc-104 12-12-2011 07:40
Tres bon article, patrick
Je penses que donner les formules a la fin de l'article serait un plus pour ceux qui veulent aller plus loin. Merci
# super articleyann 12-12-2011 11:01
merci,

super article !

tu peux mettre les formules :-) ce serait sympa :D

je me suis permis de mettre un lien sur le forum que je fréquente (pas sur Dxd l'autre ;-) ), avec bien sur toutes les informations sur les sources. (si ca pose problème dit le moi)

je profite pour te remercier pour tes conseilles sur le A77 quand on s’était vu au salon...en je te confirme que le A77 et le concert font un excellent mariage ;-)

cordialement.
Yann
# red71 12-12-2011 11:28
Simplement génial. Merci infiniment.
# Un très grand merci !Onikenji 12-12-2011 11:42
"Mais quelles sont-elles ? Comment les déterminer ? Faut-il redimensionner l'image au plus juste ou laisser le spooler de l'imprimante exécuter cette tâche ? Comment visualiser l'effet de l'accentuation alors que l'image est bien plus grande sur écran qu'elle ne le sera une fois imprimée ? De la même manière, comment visualiser le bruit numérique résiduel pour savoir s'il sera perceptible sur l'image imprimée ?"

... je me suis souvent posé toutes ces questions sans jamais y trouver de réponse soit concrète, soit abordable techniquement par mon petit cerveau. Et Alphanumérique réussi à répondre à toutes ces questions avec simplicité et efficacité en un seul article. En plus vous nous offrez même un calculateur gratuis !

Je vous dis un très grand merci :D
# Patrick Moll 12-12-2011 14:14
Merci à vous... :-)
Je vais ajouter un paragraphe avec les formules, puisque cela semble vous intéresser. Cela étant, elles sont dans le code source de la page. J'ai codé le javascript comme un goret, mais ça doit quand même être compréhensible... :wink:
# Résolution de l\'imprimanteThierry 12-12-2011 19:53
Bonjour,
merci Patrick pour cet article très utile et pédagogique (comme toujours).
Je me demandais si "Résolution d'impression" ne serait pas mieux que "résolution de l'imprimante" qui pourrait être confondu avec la résolution maximale de l'imprimante.
# Patrick Moll 12-12-2011 20:25
Oui, en effet, on ne sait jamais trop jusqu'où ne pas aller pour éviter d'entrer dans trop de détails qui nuiraient à la bonne compréhension de l'essentiel. Hors de question pour moi dans un tel articles de parler de linéature et autres joyeusetés liées à l'impression, ça fera l'objet d'un article spécifique.
Du coup, votre suggestion est très pertinente, car elle permet de ne rien écrire qui soit trop lourdement approximatif. Adopté et corrigé. Merci... :-)
# jlpek17 12-12-2011 23:23
Et pourquoi pas une app pour iPhone et androïd ?!?

Merci
# Patrick Moll 13-12-2011 00:35
C'est une bonne idée, mais je ne sais pas (encore) faire. Je note ça sur ma todo-liste... :wink:
# fmichaux 12-12-2011 23:30
Je pense aussi que vous pourriez donner les formules. Pour ceux qui veulent aller plus loin, cela permettra certainement de mettre à jour un rapport qui ne leur est peut-être pas tout à fait clair au premier abord.

P.S. : c'est toujours autant un plaisir de vous lire !
# Patrick Moll 13-12-2011 00:35
Je vais les ajouter demain soir. N'attendez toutefois rien de très compliqué, c'est en réalité tout simple... :wink:
# Mathias 13-12-2011 14:56
Bonjour,
merci pour cet excellent article.
Quand vous dites :
Citer :

Le meilleur exemple est sans doute l'accentuation de sortie, qui doit être réalisée sur l'image dans ses dimensions définitives
Je persiste à être embrouillé avec les différentes étapes de l'accentuation (avec Lightroom).

Pour l'accentuation au développement tout va bien, j'ai tout ce qu'il faut savoir grâce au calculateur :D .

mais à l'export on peut en rajouter encore une couche avec diverses option (type papier, écran, intensité).
Dans ce cas on ne peut pas visualiser l'effet à l'écran (ça n'aurait pas vraiment de sens de visualiser une accentuation pour papier mat sur un écran), ni même doser son effet, quelle sera la différence entre l'intensité la plus faible et la plus forte, mystère, à moins de faire 3 tirages.
ou alors il ne faut pas utiliser cette accentuation de sortie et se contenter d'accentuer au développement ?
# Patrick Moll 15-12-2011 00:11
Le problème, c'est que les options d'accentuation de sortie sont souvent très frustes, et sans visualisation, ce qui contraint à faire cette opération dans un éditeur d'image. Ou d'augmenter le niveau de préaccentuation, avec moins de précision car le redimensionnement fera perdre une partie de la netteté ajoutée sur un niveau de détails trop fin.
# lawre51 22-04-2012 20:19
Bonjour Patrick,

Je te propose de développer un petit programme pour windows. Si tu le souhaites, donnes moi les formules. Merci.

Je mettrai ce .exe à la disposition du public.
# lawre51 22-04-2012 20:43
Voici déjà une première formule

Définition=Résolution*(Dim L/2.54)
=Résolution*(Dim l/2.54)

exemple

2100 = 254*(21/2.54)
2970= 254*(29.7/2.54)
# Patrick Moll 23-04-2012 00:56
Ne te prends pas la tête et récupère mon code javascript... ;-)
# lawre51 23-04-2012 15:45
C'est bon merci de me l'avoir rappelé. où avais je la tête!

Je prépare le programme.
# arnaud 24-04-2012 16:08
Bonjour,
" Notez avant cela les limites de l'exercice : le zoom d'un logiciel correspond à un redimensionnement dont on ne maîtrise pas les paramètres. Certains logiciels le font excellemment, d'autres moins bien ou seulement pour des pourcentages "simples
"
quels sont les programmes qui visualisent correctement à tous facteurs de zoom, et quels sont ceux qui générent des artefacts sauf à taux simples (j'ai lu pour photoshop ancienne version CS, le conseil d'utiliser les facteurs 25%, 50%, ...)
Merci.
# Salem 24-04-2012 16:38
Bonjoru Patrick,
SUperbe article ! Bravo et merci pour toutes ces lumieres !

Par contre, je ne comprends pas bien les resultats du dernier paragraphe : "Visualisation optimale sans redimensionnement" ?

Je ne retrouve pas tes resultats de zoom avec le couple : papier 30 x 45 cm + l'Alpha 77 +
* zoom à 32% pour le 27" (définition 2560 x 1440 px -Dell U2711 j'imagine)
* zoom à 39% pour le 13" MacBook Air

Pourrais-tu nous detailler ta façon de calculer, pour nous eclairer ?

Merci par avance.
Salem
# lawre51 25-04-2012 05:20
Ces calculs sont pleins de bons sens.

Mon flux de production est exclusivement basé sur Lightroom.
Avec la fonction redimensionner du menu exportation, je peux définir les dimensions physiques de mon image et je peux appliquer une accentuation de sortie suivant que l'image sera imprimée sur du papier mat ou brillant.
L'accentuation de sortie sous LR n'est pas contrôlable.
De plus, LR ne dispose pas de zoom à la demande.

Tout ça pour dire que ces beaux calculs sont quasi inutilisables pour les utilisateurs de LR.
# Patrick Moll 26-04-2012 05:43
Je répondrai à vos questions d'ici quelques jours, j'ai la tête sous l'eau dans le dernier rush pour terminer un bouquin... :confused:
# lawre51 29-04-2012 14:17
Bon courage Patrick
# Avez vous?Voyageur44 07-04-2014 08:52
Bonjour,

et encore merci pour l'article,
avez vous mis en ligne la ou les formules du calculateur ??? :question: :-)

Les commentaires ont été désactivés

Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Flux de production

17 mars 2014
x-rite-colortrue-la-gestion-des-couleurs-pour-les-appareils-mobilesNi Apple avec iOS, ni Google avec Android n'ont intégré dans leur système d'exploitation mobile la gestion des couleurs. Pour la plupart des usages, les [...]
28 décembre 2012
colorimetrie-comparee-des-logiciels-de-developpement-des-rawCet article, rangé dans la catégorie Gestion des couleurs, aurait pu figurer dans la rubrique Idées fausses tant le sujet abordé fait l'objet [...]
06 août 2012
comprendre-le-format-raw-troisieme-partie [NdLR : je vous propose une introduction au format Raw extraite (et légèrement adaptée pour le web) du début du deuxième chapitre de mon livre Le [...]
02 juillet 2012
comprendre-le-format-raw-deuxieme-partie[NdLR : je vous propose une introduction au format Raw extraite (et légèrement adaptée pour le web) du début du deuxième chapitre de mon livre Le format [...]
24 juin 2012
comprendre-le-format-raw-premiere-partie [NdLR : je vous propose une introduction au format Raw extraite (et légèrement adaptée pour le web) du début du deuxième chapitre de mon livre Le format [...]
06 avril 2012
protocole-de-test-pour-evaluer-la-colorimetrie-dun-boitierCet article présente le protocole de test qui servira à tester la colorimétrie des boîtiers Sony Alpha et NEX. Il ne présente donc pas d'intérêt majeur en [...]
25 février 2012
notions-despace-de-representation-et-de-profil-de-couleurAprès l'introduction aux problématiques de la gestion des couleurs, je vous propose d'aborder les notions d'espace, de représentation et de profil de [...]

Communications

16 février 2015
migration-d-alpha-numeriqueLors des voeux de bonne année, j'ai évoqué la refonte de la maquette d'Alpha-numérique rendue impérative par l'arrêt de la maintenance du CMS (moteur de [...]
01 janvier 2015
alpha-numerique-vous-souhaite-une-excellente-annee-2015Alpha-numérique devait redémarrer avec la nouvelle année. Hélas, la refonte impérative de la maquette (qui doit être adaptée à la version la plus récente [...]
29 avril 2014
fermeture-d-alpha-numerique-pour-une-duree-indetermineeTrop de travail, trop peu de disponibilités, lassitude après tant d'années et plus de 1000 articles, départ en voyage, tout ceci me conduit à fermer le [...]
12 avril 2014
test-d-une-protection-anti-spam-sans-captcha-sur-alpha-numeriqueLe SPAM, c'est la vérole du Web. C'est lui qui m'oblige à imposer le remplissage d'un Captcha pour les commentaires des lecteurs non enregistrés, et je [...]
05 avril 2014
reprise-de-l-activite-sur-alpha-numeriqueAprès quasiment trois semaines sans article faute de disponibilité (en particulier du fait de l'écriture d'un très gros dossier à paraître dans le [...]
01 janvier 2014
alpha-numerique-vous-souhaite-une-excellente-annee-2014L'année 2013 aura été riche pour les sonystes. La marque orange a encore fait feu de tout bois avec beaucoup d'innovations, au premier rang desquelles [...]
21 décembre 2013
nouveau-module-expresso-news-sur-alpha-numeriqueLes articles publiés sur Alpha-numérique apparaissent dans la zone principale en format blog, ou dans un module latéral s'ils sont moins importants. Faute [...]