Mai 07 2013
creativecloud_faq.jpgLa nouvelle politique commerciale d'Adobe va changer profondément la donne pour les photographes qui utilisent Photoshop, seul ou en complément de Lightroom. Simple option cette année, le Creative Cloud devient une obligation pour utiliser les logiciels de feu la Creative Suite. Beaucoup de photographes, fermement décidés à continuer avec la version classique de Photoshop, avaient à peine prêté attention à cette modalité de location. Ils vont désormais devoir prendre des décisions lourdes de conséquences pour leur flux de travail et pour leur budget. Comme beaucoup d'idées fausses, positives ou négatives, circulent sur le Creative Cloud, je vous propose de l'explorer sous forme de questions/réponses. N'hésitez pas à laisser des commentaires si certains points restent obscurs ou ont été oubliés, je ferai des mises à jour régulières sur la base de vos interrogations et suggestions.


Q : En quelques mots, qu'est-ce que le Creative Cloud ?
Le Creative Cloud est à la fois une nouvelle modalité de commercialisation des logiciels Adobe et un espace Cloud qui permet de stocker, de synchroniser et d'échanger des données (fichiers, préférences des logiciels, etc.). Cette conjonction est à l'origine de nombreux malentendus, car l'instauration d'un système de location et la mise à disposition d'une solution Cloud sont deux choses techniquement indépendantes.

Q : Faut-il bénéficier d'une connexion Internet puissante pour faire tourner les logiciels du Creative Cloud ?
Cette idée fausse est un effet direct de la confusion évoquée plus haut. Les logiciels du Creative Cloud ne sont pas devenus des web-apps qui tournent dans un navigateur. Les abonnés au Creative Cloud installent les logiciels sur leur ordinateur de la même manière que ceux de la Creative Suite (en version boîte ou en téléchargement). D'un point de vue fonctionnel, rien ne change. Quant au Cloud lui-même, il est optionnel : si les 20 Go d'espace offerts par Adobe ne vous intéressent pas, libre à vous ne ne pas les utiliser.

Q : Quelles sont les contraintes techniques liées à l'abonnement ?
Il n'est pas nécessaire d'être connecté en permanence quand on utilise un logiciel du Creative Cloud. Si vous vous engagez sur un plan annuel, vous devrez vous connecter au minimum une fois par trimestre afin de valider l'autorisation d'utilisation des logiciels. Les dysfonctionnements de ce système ont été nombreux la première année. Dans le nouveau contexte d'abonnement obligatoire, il faut espérer qu'Adobe a corrigé son système de vérification.

Q : Est-il possible de composer son panier de logiciels et de ne payer que pour ceux-ci ?
Non. Vous n'avez le choix qu'entre le bundle complet et les logiciels individuels, sachant que le tarif du bundle (61,49€/mois) ne coûte "que" 2,5 fois celui d'un logiciel individuel (24,59€/mois). Le prix exorbitant du logiciel individuel (295€/an) pousse clairement les utilisateurs à choisir le bundle, même si la plupart des logiciels ne les intéressent pas. Un bundle destiné aux photographes est actuellement à l'étude chez Adobe, mais comme son tarif ne saurait être inférieur aux 24,59€/mois du seul Photoshop, il a bien peu de chances d'être intéressant.

Q : Le Creative Cloud est-il une solution financièrement avantageuse par rapport à la Creative Suite ?
Non. Le Creative Cloud est une solution de location qui remplace le droit d'usage à vie d'un logiciel acheté. Qu'il s'agisse du bundle complet ou d'un logiciel individuel, le Creative Cloud devient plus cher à un terme assez court (entre 0 et 4 ans selon la situation et les logiciels déjà possédés), et beaucoup plus cher sur le long terme (les calculs ont été publiés dans cet article). Le Creative Cloud n'est donc financièrement intéressant que pour Adobe, comme finalement n'importe quel système de location perpétuelle comparé à un achat qui permet d'accéder à un capital durable. Autant vous dire que cela passe très mal chez les utilisateurs, au contraire de ce que cherche à faire croire Adobe. Si vous lisez l'anglais, jetez un oeil sur les commentaires du Blog Photoshop.com, du blog de John Nack ou de l'article de dpreview...

Q : Adobe ne récompense-t-il donc pas la fidélité de ses clients de longue date ?
Si, par une réduction du tarif lors de la première année d'abonnement : 36,89€ s'ils possèdent une version CS3 à CS5.5 et 24,59€ s'ils possèdent une CS6. Pour Photoshop, ce sera 10$ au lieu de 20$, ce qui devrait se traduire en France par 12,29€ au lieu de 24,59€. Cette remise est évidemment dérisoire au regard du surcoût occasionné par le Creative Cloud pour les clients actuels. Après avoir cassé leur tirelire pour l'achat initial d'un logiciel ou d'une Suite, ils vont devoir payer bien plus que le prix des mises à jour (pour Photoshop : 295€ par an pour le Creative Cloud contre 273€ tous les 18 ou 24 mois pour les mises à jour classiques). Je n'ai pas le souvenir qu'un éditeur ait jamais traité de la sorte sa clientèle. S'agissant d'Adobe, dont les logiciels se craquent avec facilité, un tel comportement commercial vis-à-vis de ses clients honnêtes est simplement honteux.

Q : Le Creative Cloud présente-t-il des avantages non financiers ?
Oui. Vous bénéficiez d'une mise à jour continue de vos logiciels, au lieu d'attendre deux ans entre chaque version de la Creative Suite. Cela étant, les logiciels de la CS6 sont matures et les nouveautés ne sont plus révolutionnaires comme elles ont pu l'être. C'est sans doute l'une des raisons qui a conduit Adobe à changer de politique commerciale, car les utilisateurs étaient de moins en moins enclins à mettre à jour des produits qui leur suffisaient amplement. Un autre avantage est la disponibilité de logiciels qui n'étaient pas inclus dans la Creative Suite, comme Muse. Pour ceux qui en ont l'usage, c'est un vrai plus. Enfin, le Creative Cloud permet une double installation sur PC et Mac, alors que la double installation de la Creative Suite devait se faire sur un même système d'exploitation.

Q : Que se passe-t-il si ma situation financière ne me permet plus de payer l'abonnement ?
Vous ne pourrez plus utiliser les logiciels du Creative Cloud. Et si vous ne possédiez pas de version antérieure classique, il ne vous restera que les yeux pour pleurer. Ou Gimp. C'est là tout le drame des systèmes de location, qui vous laissent nu comme un ver si vous en sortez.

Q : Peut-on encore acheter un logiciel ou une suite CS6 ?
Sans pour autant donner d'échéance, Adobe a annoncé que la commercialisation de la CS6 allait continuer et qu'elle recevrait des mises à jour techniques et une prise en charge des nouveaux boîtiers. Si vous n'envisagez sous aucun prétexte d'être aliéné par un abonnement, vous pouvez envisager de faire un ultime investissement chez Adobe, ce que je vous suggère vivement si vous n'avez qu'à payer la mise à jour d'une version antérieure. Cela vous laissera du temps et de solides outils pour trouver des solutions de remplacement.

Q : Que vont devenir les solutions économiques accessibles via un club photo adhérent à la FPF ?
On ne sait pas encore si elles se traduiront par un accès économique au Creative Cloud, ou si elles disparaîtront purement et simplement. La politique commerciale d'Adobe semblant faire peu de cas des utilisateurs non professionnels, on peut légitimement être inquiet.

Q : Qu'en est-il de Photoshop et de Premiere Elements ?
Ces logiciels étant destinés aux amateurs, il n'en a pas été question lors de l'ouverture de l'AdobeMax. On peut penser qu'ils continueront à être commercialisés de façon classique et qu'ils constitueront l'une des solutions de repli pour les utilisateurs contraints d'abandonner Photoshop et Premiere.

Q : Quel est le sort réservé à Lightroom ?
Lightroom a été intégré dans le Creative Cloud fin juin 2012, mais reste disponible en version classique. Ce sera encore le cas pour Lightroom 5, comme l'a annoncé Tom Hogarty dans le Lightroom Journal. En revanche, personne chez Adobe n'a évoqué les versions ultérieures de Lightroom, ce qui pose de mon point de vue un problème majeur. Dans toutes mes publications, je conseille d'opter pour des logiciels multiplateformes dont l'avenir semble solide. Lightroom en faisait partie, mais l'éventualité d'une intégration exclusive dans le Creative Cloud est lourde de menaces. Il ne faut jamais perdre de vue que le travail de développement des Raw est intimement lié au logiciel dans lequel il est réalisé. Lorsque vous changez de logiciel, vous perdez tout, de façon irrémédiable. Si Adobe n'annonce pas de façon claire la pérennité de la version classique de Lightroom bien au-delà de la version 5, il faudra peut-être activer le principe de précaution et allez voir ailleurs. Utilisateur de la première heure de Lightroom et auteur d'articles et de livres sur ce logiciel, ça me fait vraiment mal de devoir écrire ça, mais ma confiance envers Adobe, déjà bien entamée l'an dernier, est désormais réduite à néant.

Q : Cette nouvelle politique commerciale peut-elle faire des dégâts collatéraux ?
Oui, notamment dans le monde de l'édition. Les acheteurs de livres et de formations vidéo sur les logiciels d'Adobe sont majoritairement des amateurs dont une probablement faible proportion s'abonnera au Creative Cloud. En ciblant presque exclusivement les professionnels, lesquels n'ont guère besoin de supports de formation, Adobe va réduire comme peau de chagrin le lectorat potentiel des ouvrages et des vidéos techniques. Le même problème va se poser pour les magazines, qu'il s'agisse de création graphique ou de photo. Pourquoi parler de logiciels que les lecteurs ne possèdent pas, ou ne possèdent plus ? Alors que les publications sur les logiciels d'Adobe sont actuellement très majoritaires, on risque d'assister à un retour en force des solutions alternatives. En perdant beaucoup de visibilité, un logiciel comme Photoshop pourrait bien entrer dans une spirale négative.

Q : Et toi, comptes-tu t'abonner au Creative Cloud ?
Ahhh la vilaine question piège... Si je m'abonnais au Creative Cloud, je ferais partie des clients maltraités par la nouvelle politique commerciale d'Adobe. Je n'ai encore rien décidé, mais trois choses pourraient m'y pousser, au moins provisoirement :
1) Je dispose d'une Creative Suite CS6 qui m'assure de ne pas me retrouver à poil si je stoppe l'abonnement,
2) La Digital Publishing Suite Single Edition est incluse dans l'abonnement et m'intéresse,
3) Possédant une CS6, la première année ne me coûterait que 24,59€/mois, ce qui est un tarif raisonnable pour tester le Creative Cloud et en rendre compte en toute indépendance dans mes publications (je ne bénéficie pas d'une licence de presse, au contraire de la plupart des zélateurs d'Adobe). Réponse d'ici quelques semaines, la date limite de souscription ayant été fixée par Adobe au 31 juillet.

Commentaires   

 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesPascal 07-05-2013 09:14
Bonjour,
Hélas, je comprends ton désarroi ! :-(
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesPatrick Moll 07-05-2013 17:23
Mon désarroi concerne tous utilisateurs floués par Adobe, et tous ceux qui voient ainsi s'éloigner l'accès à Photoshop et aux autres logiciels. Payer 300€ par an pour utiliser Photoshop est juste inimaginable pour un amateur ou un pro freelance qui peine à boucler ses fins de mois. Quant aux 738€ par an pour le bundle complet, je n'en parle même pas.
Adobe est désormais réservé aux pros qui ne peuvent se passer de ses logiciels, ce qui ne fait sans doute pas tant de monde. Je pense que le calcul d'Adobe est catastrophique à long terme, mais qu'il est mauvais même à court terme. Les gens qui ont déjà une CS5 ou un CS6 ne passeront pas au Creative Cloud, ou le quitteront une fois l'année de promotion écoulée.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# La solution: Lightroompierremes 07-05-2013 10:56
Lightroom est à un prix abordable et sa prochaine version comblera les photographes. Il suffit amplement pour corriger 99 % des photos.
Pourquoi s'obstiner sur Photoshop (sauf pour des photomontages) que très peu maîtrisent ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Lightroom...si son avenir n'est pas le même...photoloic 07-05-2013 12:15
Citation en provenance du commentaire précédent de pierremes :
Lightroom est à un prix abordable et sa prochaine version comblera les photographes. Il suffit amplement pour corriger 99 % des photos.
Pourquoi s'obstiner sur Photoshop (sauf pour des photomontages) que très peu maîtrisent ?


En lisant l'article en entier, vous comprendrez que le sort réservé à Lightroom risque bien d'être le même que celui de Photoshop.
J'utilise également Lightroom et Photoshop, mais sur des ordinateur non connectés. Je pense que je vais garder mes logiciels (CS5, LR4) bien précieusement. Mais en cas de changement de boîtier, je pense qu'il sera difficile de rester sur des logiciels sans mise à jour...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Lightroom...si son avenir n'est pas le même...Pascal 07-05-2013 14:26
Citation en provenance du commentaire précédent de photoloic :
... Mais en cas de changement de boîtier, je pense qu'il sera difficile de rester sur des logiciels sans mise à jour...


Heureusement, le DNG Converter est là pour ça, même s'il rajoute une étape supplémentaire dans le flux de travail.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Lightroom...si son avenir n'est pas le même...photoloic 07-05-2013 14:44
Citation en provenance du commentaire précédent de Pascal :
Citation en provenance du commentaire précédent de photoloic :
... Mais en cas de changement de boîtier, je pense qu'il sera difficile de rester sur des logiciels sans mise à jour...


Heureusement, le DNG Converter est là pour ça, même s'il rajoute une étape supplémentaire dans le flux de travail.


Encore un produit Adobe ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Lightroom...si son avenir n'est pas le même...Patrick Moll 07-05-2013 17:41
Lighroom risque d'être victime de la grave crise de confiance qu'a clairement ouvert cette nouvelle politique commerciale. Faut-il confier ses photos et tout son travail à un logiciel dont l'éditeur traite ainsi ses clients, et qui risque un jour ou l'autre de rentrer dans le rang du Cloud ? La question se pose, et les incantations de ceux qui travaille de près ou de loin pour Adobe n'y changent rien.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Lightroom...si son avenir n'est pas le même...Pascal 07-05-2013 18:16
Pour moi, Lightroom n'est pas un problème, LR4 reste là pour maintenir le travail déjà effectué. De plus il est aisément remplaçable par un concurrent. C'est plus problématique pour Photoshop ! Corel n'a fait aucun bien à Paintshop Pro qui à l'époque était très crédible, quant à Gimp il ne peut toujours pas tout et son usage est imbuvable ! Mais CS6 est toujours là avec d'excellents outils et camera raw est également remplaçable !
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Lightroom...si son avenir n'est pas le même...Patrick Moll 07-05-2013 18:35
Pour moi, Lightroom est plus un problème que Photoshop. J'ai pas loin de 100000 Raw dans mon catalogue, et des milliers d'heures passées à les développer. Ce serait pour moi une catastrophe de devoir changer de logiciel, mais je le ferai sans hésiter si Adobe ne garantit pas un mode de commercialisation classique sur le long terme. Aucune envie de me retrouver dans un an comme les acheteurs de la Creative Suite cette année.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Lightroom...si son avenir n'est pas le même...Gilles 09-05-2013 07:11
Lightroom restera disponible tel qu'il est aujourd'hui, et les abonnés CC y auront également accès.

Donc, il n'y aura pas de Lightroom CC, ça n'est pas prévu, et la version accessible sur le CC n'aura pas plus de mises à jour ou de fonctions que la version boîte.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Lightroom...si son avenir n'est pas le même...Patrick Moll 10-05-2013 02:35
Personne chez Adobe ne s'est exprimé au-delà de la version 5. Cela n'était pas prévu non plus que la Creative Suite soit engloutie dans le Cloud, mais elle l'a été. Adobe n'est pas à un mensonge près. Pour ma part, j'attends une communication avec un engagement clair que Lightroom n'ira pas dans le Cloud dans les, disons, 5 ans à venir. Sans cela, ma confiance en Adobe étant désormais nulle, j'irai voir ailleurs.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Une opportunité pour le libre ?Laurent Breillat 07-05-2013 13:25
Merci pour cette FAQ Patrick, c'est salvateur et bien plus utile que les articles copiés-collés de communiqués de presse sur les sites de béni-oui-oui, ou à l'inverse les commentaires qui paniquent sans raison sur certains points.

Ce que j'y vois, c'est une formidable opportunité pour le libre (ou le propriétaire d'ailleurs) de faire une percée en développant un Lightroom-like et un Photoshop-like, pourquoi pas en crowdfunding ?
Adobe a manifestement décidé d'insulter ses clients, et par le passé c'est ce qui a conduit de nombreuses fois à l'émergence d'une solution alternative meilleure. La différence étant qu'Adobe dispose d'excellents logiciels qu'il va être difficile d'égaler.

Dans tous les cas, je serais à la tête d'une boîte concurrente, je songerais déjà à récupérer les utilisateurs mécontents, en facilitant la migration depuis Lightroom.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Une opportunité pour le libre ?Patrick Moll 07-05-2013 17:47
Le libre a en effet une belle opportunité à saisir, à condition que les développeurs fassent un effort sur l'interface des logiciels et sur l'unification du contenu. L'agglomération de greffons dans Gimp est juste une catastrophe. Les utilisateurs veulent prendre du plaisir, surtout les amateurs, et c'est une exigence qui semble largement échapper aux libristes.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# consternationOttavi Patrick 07-05-2013 15:40
Consternation c'est le mot !, moi qui ai commencé depuis 2 ans à investir en temps, en lecture à me former sur les logiciels d'adobe c'est déprimant .
Tout porte à penser qu'ils veulent éloignés les amateurs et ne garder que les pros pour leur soft étant devenus "abordables" du moins pour LR.
il est clair que je me refuse à mettre 61,49 € mois pour une activité photo amateur, ils ont perdu la tête !.
ça me fait penser à la même erreur stratégique de MS avec Windows 8 et son bureau métro sans menu démarrer qu'ils ont voulus imposer à tout le monde. d'abord l’entêtement d'une vision imposée à des utilisateurs en colère, des résultats financiers très bas car la version est boudée, et maintenant l'annonce d'un retour en arrière.
j’espère qu'il sera de même avec adobe, si les amateurs n’achètent plus ils verront bien la différence...
DXO optic pro a une carte à jouer en remplaçant de LR il ne manque pas grand chose pour être un alternative complète à lR, je pense qu'ils doivent bien rigoler et/ou se frotter les mains.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: consternationPatrick Moll 07-05-2013 17:53
Oui, Adobe vient d'offrir un bol d'air inespéré à ses concurrents et une formidable opportunité pour reprendre le terrain perdu. Photoshop et Lightroom ont laminé la concurrence, mais les choses pourraient changer très vite désormais. Lightroom est épargné à très court terme, mais se trouve dans la même situation que la Creative Suite il y a un an. On voit ce qu'il en est advenu...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesFrédy 07-05-2013 18:54
J'ai lu plusieurs fois qu' Adode ciblerait les professionnels au mépris des amateurs. Le nombre de professionnels est-il si important que les amateurs en soient réduits à la portion congrue? Pour la CS peut être, mais pour LR et PS Elements il en va certainement autrement. Adode est elle prête à se priver de cette clientèle? La récente baisse des prix prend un éclairage nouveau. Ne s'agissait-il pas d'une offre piège destinée à appâter le plus de pigeons possible pour ensuite essayer de les enfermer dans le cloud? En tout cas ce sera sans moi. LR par exemple a atteint une belle maturité et, sauf surprise, il ne devrait plus y avoir d'avancée révolutionnaire. Une question cependant: comment assurer la pérennité des versions individuelles actuelles, par exemple en cas de crash? Les sauvegardes classique suffiront-elles?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesPatrick Moll 10-05-2013 02:40
Tout est désormais possible venant d'Adobe, et surtout le pire. Pour ma part, j'ai fait une triple sauvegarde des fichiers d'installation de la CS6 et de Lightroom, dont une sur un serveur Cloud, tant je n'ai plus une once de confiance dans cette boîte. Dans 2 ou 3 ans, il sera sans doute impossible de télécharger une version à installer, et je ne voudrais pas me retrouver dans une situation où j'ai une licence, mais je ne peux plus rien en faire.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesCyril 08-05-2013 14:31
Dxo remplacerait LR pour le développement!

Mais qu'en est-il pour le catalogage?

Toutes ces heures passées à réfléchir, trier, taguer, rassembler etc . Et je ne parle pas du temps passé sur les formations (livres et vidéos). Comme Patrick je suis très fâché de voir qu'Adobe fait fit de tout ce travail réalisé.

Aurais je dû adopter Expression Media qui a vu sa carrière repartir en mai 2010 (rachat par le danois)?

Aurais je dû continuer avec DXO, avec des offres commerciale casser la baraque?

Et, oui Patrick, je vis la même chose que toi. Cela m’inquiète....

Une chose est sûre, c'est que si le pire arrive, j’économiserais sur les bouquins et magazines dédié LR ou CS....
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesPatrick Moll 10-05-2013 02:42
Pour le catalogage, la réponse est dans le dernier numéro de Compétence Photo qui est arrivé en kiosque et que je présenterai demain ou samedi. Expression Media serait inutilisable, car il est incapable de lire la plupart des Raw d'aujourd'hui. C'est déjà nettement mieux pour son avatar Media Pro. Mon choix s'appelle Daminion... ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesOmegaRed972 08-05-2013 19:34
Salut a tous ...

Bienvenue sur terre les amis ... Dans une société mondialisée, tendant vers l'uniformisation et où le seul objectif, le seul étalon, le maître mot, la seule condition, la seule raison, la seule voie, la seule finalité.... c'est L'ARGENT et Adobe vient d'en faire une démonstration dont la fantastique maestria n'a d'égale que la magnifique injure crachée à la face du client lambda!
Comme beaucoup d'autres je ne suis qu'un petit et humble photographe amateur qui se forme et s'exerce depuis 2 ou 3 ans à la prise de vue et au développement des RAW sous Lightroom .... Et je n'ai pas peur de dire que la version 4 que j'utilise est piratée ....car je n'avais ni les moyens ni l'envie de mettre 249€ dans un logiciel que je ne maîtrisais pas et dont je ne savais pas s'il me conviendrait ou pas ....
Il y a peu, compte tenu de la baisse de prix du logiciel et de la sortie de LR5 je m'étais décidé à l'acheter car je n'utilise quasiment plus le format jpeg... Seulement avec la nouvelle politique adoptée par Adobe, ce n'est pas demain la veille que je vais payer 24,90€ par mois (300€ par an) pour Lightroom soit plus cher que la version boîte sur un an ! Sachant que par ce biais je deviens locataire et non propriétaire et qu'en plus ce sera le même tarif chaque année ce qui revient à racheter le logiciel chaque année soit en 2 ans 300 x 2~ 600€ !!! Et si je ne paye pas je perds tout !...De qui se moque-t-on ?
Je sais que LR5 ne sera pas touché par ce dispositif mais ça finira par arriver plus tôt que tard ! Or pourquoi continuer à se former et passer des heures à développer sur un logiciel que je risque de ne plus utiliser dans l'avenir.... Je perdrai aussi bien mon temps que mon argent ...
Certains imaginent pouvoir récupérer leur catalogue via un autre logiciel ..? Comme disent les jeunes : L O L ... Adobe invoquera une violation de brevet ou je ne sais trop quelle autre pirouette "légale" pour interdire à quiconque de toucher aux fichiers dont nous sommes pourtant les propriétaires légitimes et dont nous devrions ainsi pouvoir disposer à notre guise.
Je vois deux conséquences immédiates à cette décision :

- un développement accru du piratage de ces logiciels alors que c'est justement pour l'enrayer que ce dispositif est mis en place! ( qu'on ne nous fasse pas croire que c'est pour avoir un logiciel à jour en permanence...). Exemple d'une amie étudiante aux beaux arts de bordeaux et qui a besoin de ces logiciels ... Elle ne les utilise pas tous mais devra prendre le bundle à 62€ x 12 sur 2 ans ce qui nous fait le joyeux total de 1488€ !! Sachant que même avec les réductions obtenues par son école ça fera quand même très cher et qu'il faut sortir minimum 400€ par mois pour un logement décent sans oublier les factures diverses et la taxe d'habitation, la nourriture .... Bref je m'arrête la ...

- une formidable opportunité pour la concurrence (DxO en tête) de revenir dans la course ... Je serais à leur place je mettrais les bouchées doubles pour sortir d'ici quelques mois une version corrigeant les derniers défauts et créant une alternative plus que viable à LR.

Voilà l'exemple d'une société dont les logiciels sont excellents et dominent le marché, mais qui, parce qu'elle en veut toujours plus, pêche par gourmandise et se tire une balle dans le pied ! L'exemple de flash player ne leur a pas suffit !
Un seul infime espoir: qu'ils fassent machine arrière à l'image de Microsoft et de leur connexion permanente à internet pour la future Xbox qui a provoqué un véritable tôlé ... Ils ont alors fait passer ce fait pour une simple rumeur afin de ne pas avouer qu'il avaient simplement abandonné l'idée ...

Au final je reste sur LR4 pour le moment mais les démos de DxO et Photo Ninja sont déjà en cours de téléchargement .... Je ne me laisserai pas prendre en otage par une société qui a dégagé un bénéfice net de 833 millions $ sur l'exercice 2012... Et je continuerai à faire de la photo!
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesOttavi Patrick 08-05-2013 20:13
j'ai travaillé pendant des années avec dxo je suis passé a lR pour le catalogage et les retouches locales en priorités et le prix m'a convaincu.
dxo est excellent mais il y a des manques que je suis allé chercher chez LR.
voila c’est gonflant .
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesPatrick Moll 10-05-2013 02:47
Tu abuses, OmegaRed972 : Lightroom 4 ne coûte que 129€, pas 249€... Et tu abuses aussi sur l'éventuel prix de Lightroom dans le Cloud. Ce serait au plus 5 ou 6€ par mois, pas 25€... ;-)
Pour le reste, je suis bien d'accord avec ce que tu écris, mais j'attends de savoir ce qu'Adobe va faire pour calmer la colère des photographes. S'il ne fait rien et même si Lightroom n'est pas encore dans le cloud, j'irai voir ailleurs, sans doute le couple DxO Optics Pro 8 + le catalogueur Daminion. En attendant, pas de précipitation, mais ça ne fait pas de mal de tester des versions d'essai de logiciels concurrents.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Utilisation sur des serveurs isolés ?DAVID 08-05-2013 21:05
Comment cela va t'il se passer, pour des photographes travaillant sur des réseaux sécurisé intranet isolé d'internet. La politique de mon entreprise est de rester sur un réseau isolé pour éviter les compromissions.
Parti avec un tel raisonnement, beaucoup d'entreprises ne pourront plus s'équiper de suite Adobe, car il sera impossible de les télécharger, de faire les mises à jours.
Leur choix est un peu bizarre ou totalement commercial, à moins que le succès ne leur soit monté à la tête.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Utilisation sur des serveurs isolés ?Patrick Moll 10-05-2013 02:49
Ah ben ça n'a pas fini de poser problèmes aux boîte sécurisées qui sont tombées dans le piège du Creative Cloud. Rien que pour cette raison, je pense que nombre d'entre elles resteront avec la CS6.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesPatrick Moll 09-05-2013 04:09
Je reviendrai dans le débat demain, avec sans doute un autre article à la clé, car s'il ne se passe pas grand-chose en France du fait de tous ces sites et blogs de m.... qui vendent la soupe d'Adobe, ça remue sévèrement aux US et un peu partout ailleurs. En attendant, rigolez un bon coup avec ça :
www.youtube.com/watch?v=67Iw9q2X9cU
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesPascal 09-05-2013 08:49
Elle est excellente celle-là !! :lol:
De mon côté, je ne pense pas "vendre la soupe d'Adobe" contrairement à certains, c'est vrai ...!
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# ExcellentFrédy 09-05-2013 13:33
mais la fin fait peur!
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Affligeant !francois 09-05-2013 09:54
Je suis comme vous tous affligé par cette décision d'Adobe. Les entreprises sont aux mains des financiers qui ne voient que par les bénefs et se moquent totalement des utilisateurs.
L'argument de contrer le piratage ne tient pas pour deux raisons:
- Celles et ceux qui piratent leurs logiciels ne vont pas, à 99%, souscrirent un abonnement. Le piratage de Photoshop ou autres logiciels de la CS est surtout du aux prix élevés de ces logiciels. Si on ne peut pas se payer les logiciels Abobe avant, ça ne changera rien après.
- Le piratage est quelque part "une bonne chose" pour Adobe. Lorsque des personnes sont habituées à utiliser CS, une fois qu'ils sont en entreprise, se mettent à leur compte ou ont les moyens financiers, ils se dirigent forcément vers les logiciels qu'ils maitrisent, donc achèteront Adobe. Faciliter le piratage est une manière sournoise de capter un maximum d'utilisateur et de brider la concurrence.

Cette politique de location perpétuelle tend à se généraliser. Elle existe déjà dans d'autres domaines tel le site Relay qui permet de télécharger des magazines. Seul hic, ils sont dans un format propriétaire et ne vous appartiennent jamais. Le jour où vous résilier votre abonnement et formater votre pc, tout est perdu.

Toutes ces entreprises n'ont qu'un but, capter des clients et mettre en place un système qui les lie à eux ad vitam eternam. Il serait grand temps que chacun de nous réagisse pour qu'ils arrêtent de nous prendre pour des pigeons. Pourquoi ne pas écrire à Adobe pour tous les utilisateurs qui possèdent une licence ?

J'ai acheté Lr et Ps mais je ne m'abonnerai jamais à ce genre de truc. Je resterai avec mes anciennes versions jusqu'au jour de changement de boitier non reconnu et là, ben bien dans la m***. Marchands de boitiers et éditeurs de logiciels nous tiennent par ..., on va presque regretter l'argentique ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Affligeant !Patrick Moll 10-05-2013 02:54
Oui, bonne analyse. Mais tous les systèmes d'abonnements ne se valent pas. Celui de la suite Office de Microsoft présente de nombreux avantages et constitue une bonne affaire pour certains. Pour les autres, il existe toujours la possibilité d'acheter une licence perpétuelle. Pour les magazines Relay, là encore ce n'est pas forcément un mauvais plan, surtout si on n'a pas l'habitude de les conserver. Cela permet de les lire pour moins de 1€, et donc d'en lire plus à budget constant. Si on les garde, c'est autre chose.
Le problème du Creative Cloud, c'est d'une part que c'est plus cher, d'autre part qu'on n'a pas le choix. C'est donc un deal perdant de tous les points de vue.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographeselpatou 09-05-2013 11:06
Bonjour , photographe amateur et lecteur assidu de ce blog , j'ai failli me laisser tenter il y a quelques semaines par une promotion concernant LR . Mais tellement habitué à Aperture et à ses plugs-ins Nik software j'ai résisté à la tentation . Par contre j'ai acheté DXO Pro 8 . Ne cherchez nulle logique , en particulier en matière de flux de travail (j'ai tout mon temps) . J'utilise principalement Aperture (Raw) et accessoirement DXO pour les clichés nécessitant un traitement efficace du bruit et éventuellement pour réaliser quelques "HDR mono image" . Aperture me sert également de catalogue .
Après l'annonce d'Adobe , il se pourrait que cela donne quelques idées à Apple ...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesPatrick Moll 10-05-2013 02:55
Malheureusement, Apple a un peu oublié ses clients pros, côté matos comme côté logiciels. Il date de quand, Aperture 3 ? :confused:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographeselpatou 10-05-2013 15:35
Hélas , mon premier ordinateur fut un Apple IIe : cela donne une idée de mon âge ;) . Je peste depuis des années contre Apple et son culte du secret , son manque de suivi concernant ses logiciels mais aussi ses solutions "serveur" ! Et pourtant j'ai un Xserve Xeon avec plusieurs Xserve Raid ( plus de 64 To de données Dicom en ligne ) , pour mon réseau image . Taux de panne : 0 , en plus de 8 ans!!! et un lecteur Dicom ( Osirix ) classe II FDA , licence illimitée pour moins de 1500€ alors que les solutions sur PC sont hors de prix . Certes , Aperture a pris du retard , quoique les dernières versions aient apporté des améliorations substantielles , mais la suite Nik Software compense en partie . Si Apple abandonne Aperture ( ce dont je doute ) je me "contenterai" de DXO Pro . D'autant que pour ce dernier le changement de politique d'Adobe représente une très belle opportunité de développement ...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Et XnView ?Quillan 09-05-2013 11:08
Question peut-être idiote, veuillez me pardonner si tel est le cas, mais XnView (gratuit de chez gratuit) il ne sait pas le faire ça ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Et XnView ?Patrick Moll 10-05-2013 02:56
Faire quoi au juste ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Et XnView ?Quillan 10-05-2013 06:15
Citation en provenance du commentaire précédent de Patrick Moll :
Faire quoi au juste ?

Je pensais au catalogage, mais après vérification, il semble qu'il ne sache pas faire… donc, question idiote à oublier.

En revanche ACDSee Pro 6 mérite qu'on s'y intéresse de plus près.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Et XnView ?Patrick Moll 10-05-2013 06:19
En effet, XnViewMP ne sait pas cataloguer, mais c'est un excellent gestionnaire et manipulateur de fichiers. J'en parle beaucoup dans le dernier numéro de Compétence Photo.
Quant à ACDSee, si c'est juste pour du catalogage, la version standard est parfaite. La version Pro permet en plus de développer les Raw, mais elle est loin de ce qui se fait de mieux dans le genre...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesAlain Gombert 09-05-2013 15:21
Sortir pour la commémoration de la victoire sur le nazisme fallait oser :exclaim:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesCyril 09-05-2013 15:58
Ah c'est vrai Patrick tu as abusé de nous montrer ça un 8 mai :D
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: FAQ : Adobe Creative Cloud pour les photographesPatrick Moll 10-05-2013 02:57
Nan nan... regardez la date du commentaire : 9 mai à 4h du mat... ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Logiciels

09 avril 2014
decryptage-et-mode-d-emploi-de-lightroom-mobile-1-0Elle était annoncée et très attendue : la première version mobile de Lightroom est arrivée, en compagnie de la version 5.4 de Lightroom desktop (comme il [...]
21 mars 2014
photoshop-cc-lightroom-a-12-29-mois-ouvert-a-tous-jusqu-au-31-marsAprès une première période en fin d'année dernière, Adobe a de nouveau ouvert à tous les photographes le Programme de Photographie Photoshop au lieu de le [...]
06 mars 2014
photoshop-et-la-balise-colorspace-des-donnees-exifJ'ai signalé il y a quelques jours un dysfonctionnement de Photoshop CC dans la gestion des profils intégrés aux Jpeg directement produits par les [...]
26 février 2014
photoshop-cc-dysfonctionnement-dans-la-gestion-des-profils-de-couleur-des-jpeg-directsCet article est à la fois un signalement de bug et un appel à témoignages afin d'évaluer la réalité du problème en termes de boîtiers et de systèmes [...]
21 janvier 2014
capture-en-mode-connecte-avec-lightroom-et-un-boitier-sony-alphaComme Capture One, Lightroom intègre une solution de capture en mode connecté, précieuse pour la photo de studio. Hélas, les boîtiers Sony en sont exclus, [...]
04 décembre 2013
reduction-du-bruit-a-tres-hauts-iso-dxo-optics-pro-9-face-a-ses-concurrentsLa version 9.1 de DxO Optics Pro améliore encore la restitution des textures et des détails à très hauts ISO (lire notre premier article sur la [...]
20 novembre 2013
photoshop-cc-lightroom-a-12-29-mois-ouvert-a-tousRésister face à un rouleau compresseur comme Adobe n'est jamais gagné d'avance, et ça l'est encore moins quand la plupart des spécialistes ès logiciels [...]